mardi, novembre 24, 2020
Accueil Actu Prière de la fête de Tabaski : Des fidèles magnifient la décision du...

Prière de la fête de Tabaski : Des fidèles magnifient la décision du gouvernement !

Les fidèles musulmans de Conakry ont désormais la carte blanche des autorités religieuses. Ils peuvent se rendre à la prière de la fête de Tabaski le 31 juillet 2020, dans les mosquées et les lieux publics. L’annonce a été faite par le secrétariat général des affaires religieuses. Une nouvelle qui réjouit les fidèles à plus d’un titre.

Ibrahima Baldé citoyen de Lambandji a bien accueilli la nouvelle. Il ne cache pas sa satisfaction.

« On a passé le mois de ramadan ici. On a prié à la maison les prières de nafila aussi pendant la fête de ramadan. Cette fois-ci, qu’il nous autorise à aller prier dans les mosquées, je pense que c’est une très bonne décision. Parce qu’on sait qu’aujourd’hui la maladie est en train de régresser dans le pays » dit-il

Ce citoyen invite les autorités à s’inspirer des pays de la sous-région pour dit-il permettre aux fidèles musulmans de revenir dans les maisons de Dieu.

« On a vu le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire où la situation est plus grave que la Guinée. Mais, les gens sont en train d’aller prier dans les mosquées. Le gouvernement a pris des dispositions pour faire respecter les gestes barrières. Je pense que le gouvernement guinéen doit faire la même chose pour ne pas empêcher les fidèles musulmans d’aller prier. Parce que pour chasser cette maladie, il faut aussi impliquer les prières. Ça  pourrait vraiment nous aider aussi à finir avec cette pandémie » estime-t-il

Des observateurs estiment que la réouverture des mosquées pourrait contribuer à la propagation de la pandémie. Ce citoyen ne partage pas cet avis. Pour lui, il suffit juste de respecter les gestes barrières.

« Ouvrir ces mosquées ne va pas participer à propager la maladie si les instructions qui ont été données dans le communiqué du ministère des affaires religieuses sont respectées. Donc, la meilleure des choses en allant à cette prière, il faut prendre des mesures et surtout aller seule. Laisser les enfants à domicile. Parce que quand vous partez avec les enfants eux ne peuvent pas respecter les gestes barrières » recommande-t-il

Pour sa part, Bachir Baldé habitant au quartier kaporo-rails se dit plus qu’heureux de saisir cette opportunité annuelle. Il rappelle tout de même aux fidèles de ne pas minimiser les mesures sanitaires.

«La prière de Tabaski ou de Ramadan c’est une fois par an. Si tu perds une année, c’est difficile de la rattraper. Donc, je suis heureux de partager le bonheur avec les parents, les connaissances et les citoyens.  Ça nous permettra de nous retrouver, faire des bénédictions pour ce maudit virus qui continue à fatiguer, mais en respectant les mesures restrictives » conseille-t-il

              Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info

- Advertisment -

Most Popular

2 Octobre : Des jeunes de la banlieue ont fait la fête !

1958-2020, la République de Guinée a fêté ses 62 ans ce vendredi 2 octobre 2020. Des jeunes membres de plusieurs structures de la société...

Kindia:  Les vendeurs du marché  » Sans loi » bénéficient d’une prolongation .

Après avoir reçu mardi une mission composée d'huissiers de justice, d'agents de l'habitat et d'hommes en uniformes, les détenteurs de boutiques et magasins du...

N’Zérékoré : Le prix du litre de carburant varie entre 12000 fg et 15000fg.

Le carburant se fait rare dans la plus grande agglomération de la région forestière. Les stations sont fermées, faute de carburant. Cette crise s’expliquerait...

Résultats définitifs de la Cour constitutionnelle : Ce que dit la loi selon un juriste !

Quand la Cour constitutionnelle va-t-elle proclamer les résultats définitifs ? La réponse est dans l’article 46 de la Constitution répond un spécialiste du droit....

Recent Comments