mardi, novembre 24, 2020
Accueil Echos de province Kassory Fofana à Kankan « Je vous demande de pardonner les évènements de Dalaba...

Kassory Fofana à Kankan « Je vous demande de pardonner les évènements de Dalaba et de Labé » 

Le directeur national de campagne du RPG arc-en-ciel Dr Ibrahima Kassory Fofana était hier lundi 12 octobre 2020, à Kankan, en marge de la campagne présidentielle du 18 octobre prochain. Il a été accueilli par les militants du RPG arc-en-ciel l’après-midi. Dr Kassory Fofana invite les militants du RPG à la retenue, suite aux violences survenues à Labé et Dalaba. Il a condamné les violences survenues dans la journée d’hier à Kankan.

Dans l’enceinte de la maison des jeunes (Batomba) où il a fait son meeting, le directeur de campagnes de Alpha Condé a demandé aux militants du RPG arc-en-ciel de voter massivement pour Alpha Condé.

« J’aimerais remercier la population de Kankan pour cette grandiose manifestation, c’est ça Kankan Nabaya, l’incarnation de l’hospitalité généreuse et le rassemblement. C’est pour cela que je commencerai par vous dire de pardonner les évènements de Dalaba et de Labé, en réponse à tout ce qui s’est passé hier ou avant hier. Notre réponse doit être donnée le 18 octobre, dans les urnes. Notre champion, votre fils, grâce à vous, a pris la Guinée et s’est donné pour vision de construire et non de détruire. C’est pour cela que nous devons suivre son exemple, l’aider à l’unité de la Guinée et ne pas céder aux provocations »

« Nous savons que dans ce scrutin il n’y a que l’opposition et nous, donc deux visions de la Guinée. La nôtre qu’incarne notre champion est celle de réaliser l’unité nationale, de mettre les guinéens ensemble, de garantir le progrès social pour tous. Nos opposant ou nos adversaires ont pour vision de diviser la Guinée, de développer une idéologie d’exclusion, et en faisant cette exclusion, ils utilisent la victimisation pour montrer au monde qu’ils sont victimes. La victimisation n’est qu’une tactique et une technique pour se faire valoir. Les Guinéens savent qui fait la violence dans ce pays »

« Nous observons pendant la campagne électorale, tous les partis c’est dans le fairplay, dans la joie, dans la conformité, mais quand l’UFDG sort, c’est les violences, c’est coupé les routes, c’est brutaliser les citoyens, les empêcher de travailler, fermer les boutiques pour empêcher les familles de se nourrir, c’est cela la différence de vision entre l’UFDG et le RPG. C’est pour cela que l’enjeu du 18 octobre est important, il n’y a que deux partis en lice, c’est l’UFDG et le RPG. Nous devons comprendre que voter un autre candidat, ce n’est pas aider ce candidat car il n’y arrivera pas, c’est diminuer nos voix et nos chances pour vaincre l’UFDG au premier tour »

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.info

- Advertisment -

Most Popular

2 Octobre : Des jeunes de la banlieue ont fait la fête !

1958-2020, la République de Guinée a fêté ses 62 ans ce vendredi 2 octobre 2020. Des jeunes membres de plusieurs structures de la société...

Kindia:  Les vendeurs du marché  » Sans loi » bénéficient d’une prolongation .

Après avoir reçu mardi une mission composée d'huissiers de justice, d'agents de l'habitat et d'hommes en uniformes, les détenteurs de boutiques et magasins du...

N’Zérékoré : Le prix du litre de carburant varie entre 12000 fg et 15000fg.

Le carburant se fait rare dans la plus grande agglomération de la région forestière. Les stations sont fermées, faute de carburant. Cette crise s’expliquerait...

Résultats définitifs de la Cour constitutionnelle : Ce que dit la loi selon un juriste !

Quand la Cour constitutionnelle va-t-elle proclamer les résultats définitifs ? La réponse est dans l’article 46 de la Constitution répond un spécialiste du droit....

Recent Comments