mardi, novembre 24, 2020
Accueil Actu Crise électorale : Le Président Alpha Condé a rendu visite aux forces...

Crise électorale : Le Président Alpha Condé a rendu visite aux forces de défense et de sécurité

Le président Alpha Condé a successivement rendu visite aux militaires, aux policiers et aux gendarmes le vendredi 30 octobre. Dans les quartiers généraux de ces corps, il a félicité les hommes en tenues. Il a promis que l’Etat va les équiper davantage. Afin qu’ils fassent leur travail correctement. Le président guinéen a commencé par une parenthèse sur les tueries lors des manifestations de rue

« On a raconté beaucoup d’histoires sur nos forces de sécurité. Nous avons toujours dit, que les gens tués ne sont pas tués par nos forces de sécurité. Aujourd’hui, nous avons beaucoup de cas. Beaucoup de militaires que j’ai visités ont été blessés par des chevrotines, et pourtant nos forces de l’ordre n’utilisent pas les chevrotines. Mais, la vérité finira toujours par éclater. Nous allons nettoyer tous les nids de bandits » a dit Alpha Condé qui a ouvert la parenthèse de l’axe qu’il considère comme une zone de non droit à Conakry à cause des violences, des casses exercées sur cette partie de la capitale réputée fief de l’opposition guinéenne

« Tous les quartiers de Conakry doivent désormais être les mêmes. Il n’y aura plus de zone de non droit. L’Axe doit être comme n’importe quel endroit. Il faut que les gens sachent désormais, que l’autorité de l’État va s’appliquer. Nous avons été assez patients. Nous ne pouvons pas accepter que les gens s’en prennent à nos forces de sécurité et à l’armée, qu’ils les blessent inutilement » a entonné le Président guinéen.

Le Président Alpha Condé s’est adressé aux Nations qu’il estime être jalouses de la souveraineté acquise par la Guinée au prix cher. Il estime que la Guinée a toujours été victime de ces complots

« Nous savons très bien que la Guinée est victime de sa volonté de la défense de sa souveraineté. Et cela n’a pas commencé par moi. La Guinée a été le seul pays à voter Non en 1958. La seule différence, c’est que moi je suis intellectuel et économique, donc le pays se développe. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Mais, vous pouvez être certains que la Guinée ira de l’avant et que nous allons davantage doter les forces de défense et de sécurité. Mais, nous avons été très clairs aussi » a-t-il commenté.

Puis, il a invité les forces de maintien d’ordre à continuer à jouer leur rôle. Il leur recommande  un maintien d’ordre civilisé.

« Quand vous sortez pour les manifestations, vous ne devez jamais sortir avec l’arme. Votre arme doit être des armes non létales. Nous sommes un pays démocratique, les manifestations sont autorisées. Mais en Guinée, les gens ne viennent pas pour manifester car, ils viennent avec des gourdins, des machettes … » a-t-il déploré

Et de prévenir « Nous tenons à notre souveraineté, nous tenons à notre indépendance. Nous n’accepterons pas de recevoir des ordres d’un quelconque pays. Nous n’avons pas besoin de demander l’avis d’un pays sur ce que nous devons faire. Le seul avis qui compte, c’est celui du peuple de Guinée. Nous avons fait des élections sans aucune aide extérieure »

Et pour cause ?

« Le pays évolue dans le bon sens, cela ne plait pas à tout le monde. Mais, nous défendrons contre vents et marrées l’indépendance de notre pays. Jamais nous ne demanderons à un pays sur ce que nous devons faire. Le seul avis qui compte pour moi, c’est celui du peuple. Cela doit être clair pour tout le monde » a dit le Président

Par Aissatou Diallo pour couleurguinee.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

2 Octobre : Des jeunes de la banlieue ont fait la fête !

1958-2020, la République de Guinée a fêté ses 62 ans ce vendredi 2 octobre 2020. Des jeunes membres de plusieurs structures de la société...

Kindia:  Les vendeurs du marché  » Sans loi » bénéficient d’une prolongation .

Après avoir reçu mardi une mission composée d'huissiers de justice, d'agents de l'habitat et d'hommes en uniformes, les détenteurs de boutiques et magasins du...

N’Zérékoré : Le prix du litre de carburant varie entre 12000 fg et 15000fg.

Le carburant se fait rare dans la plus grande agglomération de la région forestière. Les stations sont fermées, faute de carburant. Cette crise s’expliquerait...

Résultats définitifs de la Cour constitutionnelle : Ce que dit la loi selon un juriste !

Quand la Cour constitutionnelle va-t-elle proclamer les résultats définitifs ? La réponse est dans l’article 46 de la Constitution répond un spécialiste du droit....

Recent Comments