La salle des congrès du Palais du peuple a servi de cadre ce samedi 4 juillet à la cérémonie de clôture de la session des lois de l’Assemblée nationale. Des membres du gouvernement, des présidents des Institutions républicaines ont honoré par leurs présences cette cérémonie.

Le Président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara a prononcé le discours de clôture dans lequel il a fait un rappel des différentes activités menées durant les mois de mai et juin

« En terme de bilan d’activités législatives, nous avons travaillé et même bien travaillé. Nous avons rétabli la loi de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République de Guinée du 15 mai 2020 et de la phase 2 du 16 juin. Également, les lois organiques portant composition, organisation et fonctionnement de la haute autorité de la communication » a dit le numéro 1 du Parlement.

Plus loin, il a décliné les objectifs visés après le retour des vacances parlementaires qui dureront jusqu’en octobre :

Le bureau de l’assemblée nationale a décidé de mettre en place, pour cette vacance parlementaire, la première commission d’information chargée de renseigner les députés à propos de la gestion globale de la pandémie a dit Amadou Damaro Camara. Il ajoute qu’une série d’enquêtes nationales sera mise en place qui portera entre autres sur les sociétés de téléphones mobiles. Elle visera entre autre à permettre à l’assemblée nationale de s’enquérir de la qualité de la téléphonie du service mobile dans notre pays, de la couverture de l’ensemble du territoire,du système de facturation des services complets.

Il convient de préciser, selon le Président de l’Assemblée nationale, que son principal objectif sera de s’assurer que les proportions fiscales de toutes les structures évoluant dans le secteur de la téléphonie mobile sont exactes pour l’exécution de leur budget.

A la fin de son discours, il a ajouté qu’il trouve le bilan de ces deux mois très élogieux. Il a remercié le Président Alpha Condé, le premier ministre et ses collègues et les autorités sanitaires pour leurs combats et leurs présences  à cette clôture.

 

Par Aïssatou Diallo pour couleurguinee