Ce vendredi, le député opposant Mamadou Baadikko Bah, président du parti Union des Forces Démocratiques (UFD) a voulu lire, à la plénière de l’Assemblée nationale, la mouture dite contribution au débat sur le projet de loi portant ratification de la Convention de base pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou.

Mais, il n’a pas eu le loisir de rendre compte du contenu du document. Une censure? Oui, disent les opposants. Au sein de la mouvance, on rétorque que le temps de parole est millimétré pour les députés. Aucun d’entre eux ne doit aller au delà du temps imparti qui dit-on est de 5 minutes par député. Lisez ci-dessous le contenu de ce document.

INTERVENTION Baadiko sur Convention SIMANDU Assemblée N

Facebook Comments