Pour la nouvelle Assemblée Nationale devant siéger le mardi 21 avril 2020 il y a eu la naissance de deux groupes parlementaires.

Ce vendredi, Docteur Ibrahima Sory Diallo président du Parti ADC-BOC membre de L’Alliance pour le Rassemblement Républicain et Fodé Mohamed Soumah, président du parti Génération Citoyenne GeCi, aussi membre du groupe parlementaire Alliance Patriotique se sont prononcé sur les ambitions que se fixent leurs futurs députés une fois installés  à l’assemblée nationale.

« Nous n’avons eu que deux places. Nous sommes avec neuf partis politiques composés pour un total de 12 député,s qui sont aujourd’hui engagés pour mener un débat constructif du côté de l’opposition. Ces partis sont : le parti ADC-BOC, le GDE, l’ARENA, le FIDELE, Le MPD, le parti de Sékou Benna, le PPDG-RDA » Nous a confié Docteur Ibrahima Sory Diallo.

L’Alliance pour le Rassemblement Républicain se fixe des objectifs à l’assemblée nationale dit ce politicien « Nous voulons faire un débat constructif, allant dans le sens de répondre aux aspirations du peuple. Parce qu’on est venu pour représenter le peuple » a-t-il souligné

Au sein du Rassemblement Républicain, Dine Touré est choisi comme président. Dr Ibrahima Sory explique les raisons de ce choix «Étant un ancien du parlement, nous avons jugé nécessaire de le choisir vu sa carrière au parlement » Explique ce nouveau député

Parlant de l’élection du président de l’assemblée Nationale le mardi, Dr Ibrahima dit ne pas  être intéressé.

Au sein de L’Alliance Patriotique, la priorité c’est comment lutter contre le Covid-19. Mohamed Soumah est le président de la GeCi

« La première c’est de se mettre tous ensemble pour vraiment éradiquer cette pandémie. Si tôt installés, nous entendons faire une proposition de loi pour faire en sorte que la Guinée se lève comme un seul homme pour combattre ce mal invisible, qui est en train de prendre de l’ampleur. Et donc, il est temps que l’on sache que c’est une question de santé publique. Eh bien, il faut prendre des mesures coercitives et puis, mettre tout le monde au pas. Donc notre première mission sera de combattre cette pandémie. C’est pourquoi nous avons décidé de reverser une partie de notre premier salaire dans ce sens. Et ensuite on passera à la politique et aux autres choses » a-t-il martelé

Fodé Mohamed Soumah estime que tout parti se reconnaissant dans l’opposition aujourd’hui devrait se ranger derrière Mamadou Sylla.

« C’est le chef de file de l’opposition. Il a eu plus de députés que tout le monde. On s’est réuni on a estimé que c’était lui qui devait être à la tête du groupe parlementaire de l’opposition. Donc on a suivi les principes de la loi et surtout  la jurisprudence » A-t-il fait savoir.

Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.info