Ce samedi aussi, ce sont les communiquants du parti Union des Forces Démocratiques qui ont ouvert l’assemblée générale hebdomadaire à Commandanya. La députe uninominale Honorable Hadja Mariama Tata Diallo a affirmé que les « Préfets ou Sous-préfets n’ont à nous imposer, quoi que ça soit, s’ils pensent pouvoir passer par nos maires pour légitimer le 3ème mandat. Eux et Alpha Condé sortiront de ce pays, les yeux bandés » articula-t-elle

Suivra la prestation des artistes. A cette assemblée, il a été annoncé qu’il n’y a pas eu d’assemblée générale au RPC arc en ciel car les militants ne dépassaient pas 30 personnes. Les portes sont grandement ouvertes pour eux à l’Ufdg a annoncé le modérateur. Le chanteur  Bafodé Bangoura avec des éloges a annoncé le président de séance Cellou Dalein Diallo. Il a remercié ses militants pour la mobilisation, malgré la pluie et le manque des moyens de transport. Il a rappelé la réunion qu’il a eu avec les maires élus de l’Ufdg à Labé.

« J’ai appelé nos élus à une gestion rigoureuse des communes, une gestion responsable et transparente. Et je leur ai dit que l’UFDG attend d’eux une gestion exemplaire pour leur honneur personnel et l’honneur de l’UFDG. Nous sommes à la conquête du pouvoir en Guinée il faut qu’ils donnent l’exemple en essayant de mettre en œuvre une gouvernance digne de l’Ufdg, la transparence, l’honnêteté dans la gestion des biens publics  » a scandé Cellou Dalein Diallo.  « Je leur ai dit que dès lors qu’ils sont élus, ils sont maires de tous les citoyens de leurs localités respectives. Pas seulement de ceux qui ont voté pour eux mais de tous les citoyens. Ils doivent se montrer dans la gestion de la commune neutre et impartial. Ils doivent veuiller à l’équité, à la justice et accorder leur attention à tous les citoyens de la cité  » rajoute le chef de file de l’opposition.

Concernant la tutelle de ces Préfets, Cellou Dalein Diallo a rappelé qu’ils ne sont pas fonctionnaires, mais plutôt des élus à la base d’un parti de l’opposition.  Les préfets ou les sous-préfets sont des partenaires avec lesquelles ils doivent travailler pour le développement de leur collectivité, pour la sécurité et la prospérité des citoyens de la cité » a fait savoir le président du parti Ufdg

Il dit que s’ils sont invités à une manifestation pour la promotion de la mouvance ou du 3ème mandat, ils doivent décliner.  Plus loin Cellou Dalein Diallo a dit qu’Alpha Condé à instaurer le parti État car l’on ne peut pas faire la différence entre le RPG et l’administration. Le président de L’UFDG a affirmé que ce n’est pas une obligation pour un citoyen, ni un devoir pour participer à une réception pour recevoir même le président de la république.  » Comme nous, nous ne sommes pas contents d’Alpha Condé, s’il revient nous n’allons pas l’accueillir  » a dit le chef de file de l’opposition en langue nationale.  » Il a tué les nôtres. Il les a frappés, il nous a pris nos communes, nos suffrages  » s’il revient il n’y a pas d’obligation légale à dire à un citoyen de venir le recevoir « martèle-t-il.

Selon le Président du parti UFdG, Alpha Condé est en train d’utiliser trois instruments pour faire passer son projet : c’est l’intimidation, la répression et la corruption a déclaré le numéro 1 de l’union des forces démocratiques de Guinée.

« Des sommes d’argent sont décaissées partout à l’intérieur du pays pour acheter les leaders d’opinion. Les élus afin qu’ils soutiennent cette affaire de 3ème mandat, mais les guinéens n’en veulent pas « affirme Cellou Dalein Diallo

Il a mentionné le cas de la convocation adressée au directeur de la radio Lynx Fm.  Il a dit que plusieurs journalistes ont des convocations qui attendent parce que l’intimidation et la répression constituent les instruments d’Alpha Condé pour imposer son projet de 3ème mandat

Enfin, le président du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée a exhorté les militants à résister à l’intimidation, à la corruption « Parce que nous voulons qu’il y ait une démocratie, un Etat de droit dans notre pays. Il faut que les textes de lois soient respectés. Nous avons beaucoup de défis à relever. Il faut que vous restez mobiliser parce que Alpha Condé pense que comme il a installé les PA, c’est fini. Mais, il se trompe. Soyez prêts jusqu’à la victoire finale » a conclu Elhadj Cellou Dalein Diallo

                                                                                                  Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee

 

Facebook Comments