Hier nuit aux environs de 20 heures 30 minutes, à Sonfonia Gare un jeune homme âgé de 16 ans a été tué par des inconnus qui se sont attaqués à une boutique de transfert Orange Money. L’action s’est déroulée précisément à Sonfonia Western Union à quelques mètres de la route Le Prince sur la route Sonfonia Gare – Africof.

Selon les informations recueillies sur les lieux, les deux hommes qui ont attaqué la boutique sont entrés dans la boutique sous prétexte d’effectuer un retrait Orange Money. le jeune Mamadou Diaka Barry a recu quatre balles tirees par ces assaillants.

« Hier aux environs de 20 heures 45 minutes, mon jeune frère était dans la boutique. Un jeune est venu lui demander de lui faire un retrait de 500.000 GNF. Il a donné un faux numéro, mon jeune frère a tenté le numéro ça n’a pas marché. Il lui a dit que le numéro n’avait pas de compte Orange Money et qu’il est d’ailleurs prêt pour rentrer à la maison. Directement il est venu me dire grand frère essayons de rentrer, pendant qu’on était arrêté à quatre avec mon jeune frère qui a été victime. Je lui ai dit OK, on va essayer de rentrer. Le temps pour moi de rentrer et prendre mon sac dans la boutique, deux jeunes sont rentrés dans la boutique et m’ont dit : Sors d’ici sinon on t’élimine. Je leur ai demandé : Qu’est-ce vous voulez ? Il y avait déjà un d’entre eux qui préparait son arme. J’ai tenté de fuir mais ça n’a pas marché. J’ai voulu passer entre les deux jeunes pour pouvoir sortir. Et quand je suis sorti j’ai informé immédiatement les jeunes qui étaient arrêtés au niveau de la porte, y compris la victime. J’ai dit on nous a attaqués. Nous avons pris la tangente. C’est dans ces circonstances là qu’ils ont tiré sur le petit » Témoigne Bademba Diallo gérant de la boutique.

Parlant de la mort de ce jeune, Bademba Diallo revient sur les circonstances dans lesquelles il est décédé.

Le petit ayant perdu beaucoup de sang, il a été admis dans une clinique à wanindara où ils ont fait les premiers soins. Mais, ceux qui l’avaient accompagné ont décidé de l’amener à Donka. Le temps d’arriver à Donka et le faire rentrer dans le bloc, il était déjà mort.

Les assaillants ont emporté avec eux plus de 10 millions de francs guinéens et des appareils téléphoniques.

Un agent de la brigade anti criminalité numéro 10 et membre de la famille de la victime qui était à quelques mètres des lieux a été appelé par ses parents  Il confie que des présumés auteurs de cette attaque ont été vus grâce aux patrouilles effectuées immédiatement après l’action.

« Les parents m’ont appelé, J’étais à 50 mètres d’ici, pour me dire qu’ils ont attaqué mes frères et le boutiquier qui est ici, et ils ont emporté 15 millions. Le boutiquier et le petit ont pris la fuite et ils ont tiré sur le petit.  Mais on ne savait pas qu’il y a eu de mort. C’est lorsqu’on a entendu les femmes pleurer qu’on a compris qu’il y a quelqu’un qui a été tué. Nous sommes partis voir et nous avons trouvé que c’était notre petit frère. J’étais venu avec un adjudant anti criminalité pour une intervention. Après on a appelé nos amis de service. Eux aussi sont sortis de l’autre côté pour faire la patrouille » Témoigne Mamadou Bailo Diallo, agent de la BAC numéro 10 située à quelques mètres de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Mais selon les témoignages, les agents de la BAC qui étaient sortis pour la patrouille ont appréhendé un véhicule sur leur chemin en partance pour Sonfonia. Ce véhicule roulait à vive allure et tentait à tout prix de s’éloigner. Ces agents ont engagé une poursuite et ont réussi à mettre main sur les occupants après que leurs deux roues ont éclatées au niveau des rails à la T6. Ils ont été déposés au Commissariat Central de Sonfonia.

Ce jeudi, à l’après-midi, le jeune Mamadou Diaka Barry a rejoint sa dernière demeure au cimetière de Sonfonia Baguissanaya.

Par Mamadou Sanoussy Diallo pour couleurguinee.info