En Europe, malgré l’efficacité du système sanitaire européen, cette pandémie ne cesse d’élargir les chiffres de ses victimes.

Le coronavirus continue de faire des victimes. Les cas testés positifs augmentent. Le virus touche toutes les couches sociales, jeunes et moins jeunes, personnes en formes et moins en jambes, riches ou pauvres… Les personnalités ne sont pas épargnées.Certaines d’entre elles ont admis avoir été touchées et le partagent au grand public notamment sur les réseaux sociaux pour faire de la prévention. On a choisi pour vous cinq célébrités de tous horizons qui ont le coronavirus.

 

La pandémie de coronavirus  s’est élargie à au moins 176 pays et territoires, le nombre de décès dans le monde dus au virus dépassent les 24 000 ce 27 mars.

Parmi les victimes, plus de 542 000 cas sont enregistrés dans le monde, il y a des responsables gouvernementaux, des célébrités et des personnalités sportives alors que les autorités du monde entier luttent pour contenir la propagation du virus.

En Espagne, il s’agissait de Lucía Bosé (italienne de naissance et d’espagnol pour adoption) ainsi que Lorenzo Sanz, Carlos Falcó, Chema Candela et Vittorio Gregotti.

Au Portugal, António Viera Monteiro sont tous tués par ce virus.

Dans les établissements qui accueillent les personnes affectées, l’heure est plus que jamais à la montée des inquiétudes face à la pandémie. Notamment face à l’énorme vague de décès que beaucoup ne cessent d’enregistrer depuis plusieurs jours. Une situation largement prise en compte par les gouvernements dans leurs plans de ripostes qui visent à répondre du mieux possible aux dégâts causés par la maladie sur l’ensemble du territoire européen.

Mama Africa, qu’as-tu fais pour riposter contre cet ennemi qui fait peur à ton mentor?

Quand même,  maintenir une population entière en quarantaine, demande un certain nombre de conditions à remplir.

Pendant que le coronavirus poursuit le ravage en Europe, et sa progression à travers le monde, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) semble avertir l’Afrique qui restait le seul continent épargné jusqu’il y a quelques jours. A travers la révélation du degré maximal, le niveau de la menace, cette organisation appelle tous les pays encore épargnés à se préparer à l’arrivée du Covid-19. Le covid-19 ne semble pas être un profit comme le déclarait le président guinéen Alpha condé en 2014, pendant Ebola.

                              A Barcelona, Aliou Safiatou Diallo et Irene Cumplido Gavalda pour couleurguinee.info