Le mardi, jour de début du bac, des cas de fraudes à ciel ouvert ont été signalés au centre d’examen qu’abrite l’école Roi Hassan Il située au quartier Tombolia dans la Commune de Ratoma. Les surveillants de ce centre ont tous été remerciés selon des témoins. Pour en savoir davantage sur ce problème, nous avons visité ce centre ce jeudi. Mais, on a trouvé en face un délégué allergique

Il a martelé qu’aucun mot venant de sa bouche à ce sujet ne sera entendu ailleurs. Nous nous sommes rabattus sur des candidats rencontrés à 13 heures. Ils ont tous confirmé que bien-sûr la première équipe de surveillants de ce centre a été remerciée. Les agents qui étaient déployés pour sécuriser ce centre ont aussi été chassés selon ces témoins

Tous ces gens ont confirmé qu’une grande corruption se jouait à ciel ouvert dans les salles de classe, avec les candidats et les surveillants. Ils affirment que dans beaucoup de salles, les candidats en collaboration avec les surveillants se servaient des téléphones pour y extirper des sujets traités et balancés sur whatsapp. Un de ces témoins de se défouler

“On pouvait voir dans une salle de 30 candidats, 30 téléphones à la fois”. Ce jeudi, c’est une nouvelle équipe de surveillants et d’agents de sécurité qui étaient sur place

Par Mamadou Sanoussy Diallo pour coulerguinee.info