Le séjour du numéro 1 du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) se prolonge au Mali. Après avoir pris part aux obsèques de feu Mamadi Diawara à Siguiri, Dr Ousmane Kaba est toujours bloqué au Mali. Il explique sa mésaventure.

«  Lorsqu’on est arrivé à Kourémalé, le Commandant Kémo Diané m’a dit que je ne passerai pas. Je lui ai demandé pourquoi ? Il m’a dit que la frontière est fermée. J’ai voulu y croire. Mais, mon véhicule qui est venu me rencontrer a été autorisé à passer la frontière pour prendre mes valises, dès qu’il est passé, ils ont dit qu’il ne retournera plus du côté guinéen » explique-t-il.

Dr Ousmane Kaba voit une main noire derrière ce blocage. Il soutient qu’on l’empêche de rentrer pour l’exclure de la campagne électorale qui commence dans quelques semaines

« Vous savez, j’étais en séjour à Kankan. Puis, je suis venu à Siguiri pour me rendre à Bamako parce que j’avais pris un billet d’avion pour Conakry. Après le coup d’Etat, les vols ont été suspendus. Donc, j’étais obligé de retourner en Guinée pour regagner Conakry par la routière. Donc, on nous a bloqués ici. Je ne sais pas, si c’est un complot ou si le commandant de la gendarmerie veut faire plaisir à ses responsables, mais, on en saura demain. Peut-être aussi qu’on veut me maintenir hors du pays en vue du début de la campagne présidentielle » a-t-il laissé entendre.

Aux dernières nouvelles, Dr Ousmane Kaba, celui qui a été investi pour porter les couleurs du PADES a retourné à Bamako en attendant de voir clair dans cette affaire.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee