Doussou Condé activiste, fondatrice du Rpg vivant à New York a regretté l’incident de Tokounou

« C’est une honte pour le 21ème siècle. Je prie ces frères qui sont aujourd’hui chassés de leurs maisons, humiliés, qui sont traités comme des moins que rien dans leur pays de naissance et d’origine, je m’incline devant cette communauté. Ce n’est pas les Malinkés, c’est les politiciens, parce que c’est facile de recruter aujourd’hui des badauds en Guinée. C’est sciemment orchestré depuis l’avènement d’Alpha Condé en 90, quand on nous a opposés aux soussous pendant plus de 10 ans.  Vous avez vu quelqu’un arrêter, insulter père et mère Monsieur Cellou Dalein et filmer la scène ? Mais, le paradoxe, c’est quoi ? Il y a Diané derrière, mais tout ça, c’est orchestré par Monsieur Alpha Condé en personne. Monsieur le PM, il a un agenda. Tous ceux qui sont dans son gouvernement doivent pratiquer cet agenda » déplore cette dame.

Doussou Condé affirme que l’engagement de Cellou Dalein dans cette course a exposé le régime Condé. Elle ajoute que le candidat de l’UFDG a prouvé au monde moderne aujourd’hui que l’impopularité du président sortant est une réalité.

« Il a démontré au monde entier que Monsieur Condé n’a plus de fief. S’il rentrait à Kankan, ça aurait été du jamais vu. Ce n’est pas les peuhls de Kankan d’ailleurs qui allaient l’accueillir, c’est les Kankanais, les malinkés qu’ils utilisent pour ses fins politiques. Le déferlement derrière Monsieur Cellou Dalein les a fait tremblés. C’est pourquoi aujourd’hui, tout le gouvernement est à Kankan » se défoule cette ancienne du RPG

Elle n’a pas manqué d’éloges à l’endroit du candidat Cellou Dalein Diallo. D’ailleurs, elle dit que s’il lui était demandé de conseiller Cellou Dalein voilà ce qu’elle allait dire « A moi seul, je vais dire à mon frère Cellou Dalein de se retirer de cette course pour exposer encore ce système. Avec tout ce qu’il a eu comme pertes, tout ce qu’il est en train de subir aujourd’hui,  il doit aller jusqu’au bout. Il a fait vraiment fait trembler le cocotier » argue-t-elle

Les propos de la 1ère dame de la République n’ont pas été occultés par cette activiste. Selon elle, ce comportement n’est pas à négliger.

« Donc, les propos de Djéné Kaba Condé seront pris en compte. Elle a participé à l’incitation à la haine, à la division en Guinée. Elle a fui Halimatou Dalein Diallo à Conakry qui fait ravages aujourd’hui. Au lieu de faire campagne à Conakry, elle a fui pour aller allumer le feu en Haute Guinée. Au nom de quoi ? Quelqu’une qui est privée même du palais. Elle rendra compte » a-t-elle prévenu

        Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info