« Les élèves comme acteurs du civisme. Quelle solution pour y parvenir ? » C’est le thème d’une conférence de presse animée ce samedi 25 septembre par des jeunes leaders acteurs du civisme en Guinée. C’est l’atelier « le solidaire » de la Bellevue qui à servi de cadre à cette rencontre.

Mamadou Yaya Diallo étudiant est le président de cette plateforme.

« Nous essayons de mettre, sur la base des jeunes modèles comme nous, des jeunes citoyens civiques les appelant en conférence qu’ils viennent intervenir sur les thèmes que nous avons choisis pour qu’on puisse avoir des atouts et des solutions » a-t-il indiqué

Le thème est focalisé sur des élèves. Il dit les raisons de ce choix.

« Puisque nous pensons qu’il est beaucoup plus important d’aller vers eux et parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux dans les quartiers et il faut faire le civisme un peu partout en Guinée » ajoute-t-il

Durant cette rencontre : trois conférenciers dont Moussa Daraba journaliste à Espace Fm,  Alpha Camara juge au TPI de Dixinn et Kadiatou Tounkara activiste de la société civile ont animé les débats.

Une émission avec la rubrique « Parlons civisme », un magasine qu’ils comptent continuellement animer au sein de l’organisation ont été annoncés.  Il y a eu aussi un sketch dédié au civisme.

Moussa Daraba un des conférenciers a sollicité que le cours d’éducation civique et morale soient introduits dans les programmes en milieu scolaire notamment du primaire au Master pour que les jeunes grandissent avec le civisme. Il demande également aux parents de s’investir pour l’évolution des enfants dans le civisme.

La conférence a été clôturée par des slams avec le groupe « les forgerons des mots : de la poésie et d’humour »

      Par Aissatou Diallo pour couleurguinee.info