Depuis plusieurs jours, les prix des denrées de première nécessité ont été revus à la hausse dans les différents marchés . Beaucoup de citoyens dénoncent cette augmentation vertigineuse.

Elhadj Mamadou Saliou Bouma, un commerçant attire l’attention de l’opinion sur cette situation

« Il faut que les citoyens comprennent que les commerçants ne sont pas responsables de cette augmentation. Et même si vous constatez cette augmentation, c’est partout dans le monde. Nous les commerçants, ce qui nous inquiète pour le moment, c’est comment faire pour éradiquer cette maladie, sinon tant que ce virus continue de se propager, les commerçants ne peuvent pas aller acheter des marchandises. Et si ça continue comme ça, on risque de parler de pénurie dans notre pays. » Se défend ce commerçant.

Cet opérateur économique estime que l’Etat devrait les accompagner pendant cette période difficile: « À cette période difficile, l’Etat devrait accompagner les commerçants, parce que quand vous entendez un commerçant ou un opérateur économique, c’est l’Etat. Alors, il faut qu’il nous accompagne surtout au niveau des taxes de dédouanement en cette période d’épidémie. »

Ce responsable du GOHA de Madina demande aux commerçants de respecter les règles d’hygiène: « Nous demandons à tous les commerçants, partout où ils se trouvent dans le pays, de respecter les règles d’hygiène pour qu’on puisse éradiquer ce virus de covid-19 » a-t-il conseillé.

                                                                                      Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info