Depuis le début de la saison pluvieuse, plusieurs axes routiers de la capitale guinéenne  sont dans un état de dégradation très avancé. On y rencontre de gros trous, des nids de poule.

Cette dégradation de certaines parties des axes routiers de Conakry inquiètent les usagers. C’est le cas de maître Moussa Bangoura qui travaille sur l’axe Madina Kagbelin.

« Depuis le début de cette saison pluvieuse. Nous rencontrons beaucoup de parties qui sont complètement dégradées. Quand vous prenez au niveau de Momo liberté, à ce niveau, une partie de 200 mètres de cette route est vraiment dégradée. Cette route, nous l’empruntons chaque matin et soir. Mais, si les gens du ministère de travaux publics ne viennent pas, cela risque de nous causer beaucoup de problèmes dans notre travail.»  dit-il.

Mamadou Saliou Barry, un autre taximètre a aussi narré son calvaire. « Avant, je travaillais au niveau de l’autoroute, mais, vu la dégradation de certaines parties de cette route, j’ai décidé de ne plus travailler là-bas, parce que nous rencontrons beaucoup de trous sur cette toute. Sinon, nous allons travailler pour les vendeurs de pièces et les mécaniciens. Et donc, nous demandons au ministère de travaux publics de faire tout pour réparer toutes ces parties qui sont dégradées. Pour permettre aux usagers de bien circuler dans la capitale » dit-il.

Pour constater cette dégradation des axes routiers. Il suffit juste de faire un tour dans la capitale guinéenne.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info                    

 

 

Facebook Comments