Les compteurs dits « prépayé » commencent déjà à essuyer les conséquences des colères de certaines personnes qui se livrent, dit-on, à des pratiques frauduleuses avec ces compteurs. Au quartier Gbessia, ces compteurs sont débranchés par des clients. Ousmane Diallo, habitant ce quartier dit la raison.

« Ces compteurs ont rendu le courant plus cher. C’est comme s’ils ont envoyé des compteurs qui produisent des chiffres énormes. Raison pour laquelle, j’ai jugé nécessaire de débrancher le mien parce que tout simplement, c’est de l’arnaque pure et simple » martèle-t-il

Plus loin il dit ceci : « Je préfère les factures des compteurs ordinaires »

Dans le même quartier, d’autres personnes affirment avoir fait la même chose mais pour d’autres raisons. Kadiatou Bah, réside aussi dans ce quartier.

« Chez nous, le compteur prépayé est débranché parce que notre maison est en reconstruction. Cela n’empêche pas qu’on paye nos factures. L’habitude est une seconde nature. Ce que je veux dire par là, c’est que ça ne nous dérange pas de payer les factures basées sur une estimation. Car je ne vois aucune différence avec celle des compteurs ordinaires qui sont censés nous faire un rabais »

Oumar Condé, un agent de EDG, dans les parages, essaie de faire comprendre l’intérêt d’avoir ces nouveaux compteurs.

« Je commence par inviter les gens à utiliser ces compteurs car avec ces compteurs, les gens pourront mieux gérer leur consommation en électricité. Si par exemple le courant ne vient que deux semaines dans le mois, le compteur ne présentera que la facture de ces deux semaines de consommation parce que le compteur reste actif quand il y a le courant. Mais, si tu n’as pas de compteur, EDG peut te taxer un mois de consommation alors que tu n’as consommé que deux ou trois semaines, voilà l’avantage » explique-t-il

                                                                                                        Par Abdourahmane baldé pour couleurguinee