Plusieurs axes routiers de la capitale guinéenne ont des trous profonds creusés par des agents du ministre des travaux publics. Avec les premières pluies, ces trous commencent à provoquer des accidents et des embouteillages. Des usagers de la route s’en plaignent et alertent le ministère en charge de ces travaux.

Algassimou Barry, taximan qui roule sur la route le prince chaque jour redoute ces trous.

« Nous les usagers qui roulons sur cette route, nous rencontrons d’énormes difficultés. Moi personnellement, lorsque j’arrive à ces niveaux, j’ai envie de contourner ces trous creusés par des gens des travaux publics, parce que ceux qui sont venus enlever le goudron pour mettre le béton ne font plus rien. Maintenant, il n’y a ni goudron ni béton. »  Se plaint-il.

Sylla Mohamed, un autre chauffeur lui se plaint de la boue générée par ces trous lorsqu’il pleut sur Conakry  « Tu peux laver ton véhicule la nuit et quand tu passes à ce niveau on dirait que tu viens de l’intérieur du pays tellement que la voiture est sale. Sans parler des pannes » dit-il.

D’autres usagers que nous avons interrogés ce matin 3 juin 2020 demandent aux employés du ministère des travaux public d’aller fermer ces trous avant que les grandes pluies ne commencent à tomber

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info