« Nous retournons à notre base, organiser une assemblée générale et recueillir l’avis de tout le monde et nous allons leur faire savoir notre position par écrit », a déclaré Sanou Kerfalla Cissé, lundi 23 septembre 2019, à la Primature lors des consultations. C’est suite à cette déclaration que l’URTELGUI a animé un point de presse ce lundi 30 septembre 2019, à la maison des journalistes sise à Kipé dans la commune de Ratoma.

« Nous avons adressé un courrier réponse au Premier ministre, sur les questions liées à l’organisation des élections législatives et sur l’opportunité d’une nouvelle constitution » dit-il. L’assemblée Générale de l’Urtelgui s’est exprimée par la voix de son secrétaire chargé à l’organisation Talibé Barry :

« L’Urtelgui observe la neutralité la plus absolue sur la foi des principes cardinaux de l’éthique et de la déontologie du métier de journalisme imposant à celui-ci son rôle de responsable entre les acteurs de la société en ne perdant jamais de vue  l’impartialité dans la pratique de son sacerdoce » a annoncé Talibé Barry .
Sur les questions de préoccupations nationales, l’assemblée de l’Urtelgui s’est prioritairement penchée sur l’état de la liberté de la presse en Guinée a fait savoir le Directeur Général de la Radio City Fm.

《L’assemblée générale a passé en revue les multiples violations de cette liberté constatée en quelques années en Guinée. Cette situation qui traduit un recul grave dans toute société moderne constitue un manque pour la démocratie en Guinée. Par conséquent l’assemblée générale exige le respect et l’applications stricte de la loi organique 002 portant liberté de la presse en République de Guinée ».

Les conférenciers ont dit que le courrier contenant la position de l’Urtelgui a été remis ce lundi à 10heure au Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana

                                                                           Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee

Facebook Comments