Ce lundi 8 juin, les autorités sanitaires ont lancé officiellement la riposte communautaire appelée « Stop Covid 19 en 60 jours, mobilisons-nous !».

Cette campagne a été lancée par le chef du cabinet du ministère de la santé en présence des partenaires du ministère, du représentant du gouvernorat de Conakry, des chefs religieux, des maires de la ville de Conakry,  des chefs de quartiers et d’autres invités

Cette nouvelle stratégie est axée sur le renforcement de la participation communautaire à la riposte pour éradiquer la pandémie en 2 mois.

Au nom du ministère de la santé, le chef du cabinet Yagouba Barry a rappelé les mesures prises par le gouvernement depuis le 12 mars pour éradiquer la maladie en Guinée.

Il a indiqué que l’instauration de toutes ces mesures n’a pas empêché la propagation de la pandémie jusqu’à devenir communautaire.

« L’épidémie,aujourd’hui communautaire,fait l’objet de toute l’attention des autorités à tous les niveaux. C’est dans ce contexte qu’une nouvelle approche de repos est initiée. Elle est essentiellement basée sur le renforcement de la participation communautaire à la riposte.Cela suppose que chaque citoyen et acteur doit faire preuve de détermination et d’engagement  d’où le slogan stop covid-19 en 60 jours mobilisons-nous » a-t-il expliqué.

Des dispositions sont prises, témoigne-t-il, pour la réussite de cette stratégie qui devrait mettre un coup d’arrêt à la propagation de la Covid en Guinée.

«Chaque ménage éligible à l’isolement consensuel à domicile sera suivi pendant 14 jours. La durée de la stratégie sera de deux mois pour atteindre l’objectif. Il est demandé à la population de respecter les gestes barrières en vue d’éviter de propager la maladie à d’autres quartier » a-t-il annoncé.

« Pendant cette période d’isolement, l’État et ses partenaires apporteront l’accompagnement nécessaire en besoins alimentaires et sanitaires aux ménages »  a-t-il conclu

La cérémonie a pris fin par la remise des kits à deux familles concernées par le confinement.

                                                                                                           Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee