C’est dans un contexte tendu de crise socio-politique et de crise sanitaire d’envergure internationale que le gouvernement guinéen a annoncé le mardi dernier le report de la réouverture des classes initialement prévue le mercredi 25 mars. Cette décision a été renforcée le 26 mars 2020 par la déclaration du président Alpha Condé qui a fermé tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire, professionnel et universitaire pour une durée de quatorze (14) jours renouvelables si nécessaire.

Nous pensons que cette mesure des autorités est salutaire dans la mesure où elle aidera l’ensemble du système éducatif guinéen à éviter cette maladie.

Cependant, bien que cette mesure pénalise de plus le système éducatif guinéen déjà fragilisé par de multiples manifestations politiques et syndicales, nous craignons qu’on ne puisse achever les programmes scolaires et universitaires. Cela pourrait impacter négativement le niveau déjà fébrile des élèves et étudiants. L’impact peut aussi se faire sentir sur les résultats des différents examens nationaux qui d’ailleurs depuis quelques années sont catastrophiques.

Par ailleurs, nous exhortons les élèves, les étudiants, les enseignants et les encadreurs, les citoyens de façon générale à respecter les règles d’hygiène préconisées par les professionnels de la santé pour se prémunir contre le covid-19.

Nelson Mandela disait «  l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour développer une Nation ». Mais, on ne peut se servir de cette arme que dans un contexte de paix et en dehors des épidémies comme Coronavirus qui fait des ravages un peu partout dans le monde.

En cette période de congés, nous demandons aux parents d’élèves et étudiants de bien garder leurs enfants à la maison et à leur faire observer les mesures de prévention.

Aux étudiants et élèves, nous vous demandons de profiter de ces congés pour bien réviser les leçons au lieu de passer tout le temps à regarder la télévision, autour du thé ou à jouer.

Avant de terminer, nos pensées vont à tous les malades du coronavirus. Nous leur exprimons nos vœux de prompt guérison. A leurs familles et leurs proches, qui passent des moments difficiles, nous leur exprimons toute notre solidarité.

Nous saluons enfin les efforts du ministère de la santé, de l’agence nationale  de sécurité sanitaire et du corps médical qui sont au front pour combattre le COVID19. Que Dieu sauve rapidement les Guinéens et le monde entier de cette pandémie avant qu’une catastrophe alimentaire ne s’ajoute à ce virus.

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens.

 Mohamed KANN, Vice-Président du CA de l’ONG Étudiants et Élèves Leaders de Guinée