Les rédactions guinéennes sont touchées par coronavirus.Une quinzaine de journaliste a été infectée. L’ONG « Destin en Main » en collaboration avec Lynx Fm a initié une campagne médiatique de collecte de denrées pour ces confrères touchés. Elle a récolté une tonne de riz. Ce samedi, la remise a été faite à  Kaporo-rails dans la commune de Ratoma par Baïlo Barry, Directeur exécutif de cette organisation

« Nous sommes une ONG de défense des droits des peuples. Depuis, l’apparition de la pandémie, on est dans les actions, côté sensibilisation. Il y a des couches qui sont touchées, qui ont besoin d’être accompagnées et assistées. Surtout les journalistes qui sont aujourd’hui les couches les plus vulnérables qui sont beaucoup plus en contact avec le danger. Il y a aussi les médecins soignants.On s’est dit qu’avec la crise économique, il serait important d’accompagner ces couches » dit-il. .

Baïlo Barry a par la même occasion tenu à remercier ceux qui ont accompagné sa structure dans ce travail.

« Je remercie ceux qui nous ont appuyés dans cette collecte. Y a eu des donateurs qui n’ont pas voulu qu’on affiche leur nom. Également remercier la radio Lynx Fm qui nous a accompagnés dans le cadre de la communication. Et dire à tout un chacun d’aider son prochain surtout en cette période difficile » a dit Bailo Barry

Sidy Diallo, le secrétaire général du SPPG a remercié les donateurs. « Nous remercions très infiniment l’ONG Destin en main qui a accepté d’accompagner les journalistes.Nous demandons aux autres ONG et institutions de lui emboiter les pas. C’est symbolique, mais nous, nous savons que c’est beaucoup. Vous savez, c’est 20 sacs de riz alors qu’on a 28 personnes sur la liste. Maintenant, on a échangé avec certains médias notamment les plus touchés. Là où il y a 8 ou 9, d’accepter de réduire le nombre de sacs pour que les autres puissent avoir chacun 1 sac de riz » explique-t-il.

Mikini Moussa Camara, journaliste de la RTG est bénéficiaire « J’ai un sentiment de satisfaction dans la mesure où c’est la corporation même qui a initié ça à travers les ONG. Vraiment nous sommes très contents. On ne fait que les saluer » a-t-il remercié.

Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info