Madame Doussou Condé, membre du parti Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) a abordé plusieurs sujets ce lundi dans l’émission « Œil de Lynx » de la radio Lynx FM. Elle s’est  longuement exprimée sur le décès de feue Madame Henriette Conté, épouse de feu le Général Lansana Conté.

« J’ai été déçu du mensonge d’Etat de tous ceux qui ont témoigné de la grandeur de cette dame et de sa gentillesse quant elle est morte. Elle m’appelait, on parlait. D’abord, penser qu’elle est morte par crise cardiaque c’était faux. Elle a fait 4 jours de maladie et à la suite, on a compris que c’est Covid-19. Cette dame était frustrée à tel point. Elle me dit Doussou,  aujourd’hui je ne vois personne chez moi. »

Dans son témoignage Mme Sanoh Doussou Condé a révélé que même les biens de cette dame lui ont été retirés par les autorités guinéennes, après la mort de son époux.

« Même mes pauvres terrains, l’Etat me les a repris. J’avais un terrain en face de l’hôtel Millenium où loge Madame Djéné Kaba, ils me l’ont retiré. En face de Conteyah, chez mon mari, là aussi, l’Etat me l’a retiré pour donner aux marocains, aussi en face de Aeroflot, ils ont donné aux turcs » a-t-elle relaté.

Cette activiste du Rpg arc en ciel a rappelé que la dame avait entrepris des démarches auprès du président Alpha Condé dans cette affaire mais en vain.

« Elle me dit que je suis allée voir le président qui m’a dit que ces trucs là ne sont pas de son domaine, mais du gouvernorat. Et j’y partais de temps en temps mais le jour que le président m’a dit que les gens lui ont dit que j’étais très méchante, c’est ce jour que je ne suis plus allée. Elle me dit je voulais juste avoir ma fondation pour la postérité. On me l’a refusée en me disant que la 1ère dame actuelle Djéné Kaba a sa fondation. Elle me dit même là où mon père logeait en face du port autonome de Conakry, Pivi du CNDD avait récupéré là-bas pour y loger » explique-t-elle

Et le pire de tout ça,  personne parmi les collaborateurs de son mari ne lui rendait visite indique-t-elle

« Elle me dit que je ne vois personne. Et puis, je me rappelle que Madame Halimatou Dalein et son mari sont venus me saluer. Elle dit même KPC que j’ai soutenu bec et ongle ne venait pas. L’une des rares personnes qui venait chez moi, c’était le gouverneur de Conakry Mathurin Bangoura, mais ça c’est la famille » disait-elle

Pour finir cette ancienne militante du RPG invite les autorités à arrêter d’attendre que les gens meurent pour les encenser.

« On a qu’à supporter les gens vivants. Quand j’entends Madame Hadja Rabiatou Serah Diallo. Est-ce qu’elle est partie une seule fois la voir ? Non. Mais, elle monte créneau pour dire des choses. Qu’on arrête de se foutre de nous » ajoute-t-elle

             Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info