Hadja Rabiatou Serah Diallo, ancienne présidente du Conseil National de la Transition (CNT), actuelle présidente du Conseil Economique et Social, récemment testée positive au coronavirus a rompu le silence sur sa maladie. C’était ce mardi dans l’emission “Oeil de Lynx”. Dans son intervention elle a expliqué comment elle a contracté le virus et ce qui l’a amenée à faire le test.

« C’est de très bonne foi, je suis venue faire le test. Je n’avais pas et jusqu’à présent je n’ai pas de symptômes. Mais puisque j’étais dans le vol du 14 mars et qu’il y avait 5 cas positifs dans ce vol. Donc, imaginez les gens qui sont dans le vol, et on a fait Paris-Freetown-Conakry. Je me suis dite qu’il fallait le faire, non seulement pour encourager les Guinéens à faire le test même s’ils n’ont pas de symptômes, mais aussi pour sauver des vies » a t-elle confié.

La présidente du Conseil Economique et Social a par la même occasion salué le travail que font les hommes de média et les médecins soignants : « Je remercie les journalistes des médias qui informent même dans les langues nationales les uns et les autres de cette maladie. Les médecins soignants ont vraiment la volonté. Il faut que le gouvernement réunisse tous les moyens qu’il faut pour les aider à faire leur travail » A t-elle demandé.

En matière d’hygiène au centre de Nongo, devant recevoir des suspects du coronavirus, Hadja Rabiatou Serah Diallo fait des éloges: « Honnêtement le centre de Nongo est très propre, le personnel soignant, les chambres, les couloirs,… Peut-être, c’est les toilettes qui ne sont pas internes mais même ça elles sont propres dans l’ensemble » a-t-elle fait savoir.

Elle lance un appel aux autorités « Il faut qu’il y ait des mesures d’accompagnement pour encourager les gens à respecter les consignes données. Le panier de la ménagère il faut y voir. Il faut donner le minimum aux gens ou diminuer les prix et qu’on communique beaucoup plus dans les langues Nationales. Aux femmes de ménages, je dis qu’il faut que nos mamans et sœurs aussi qui vont dans les marchés respectent les consignes. Il ne s’agit pas seulement de laver les mains mais il faut être propre »  A t-elle conseillé.

Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.Info