Docteur Sakoba Keita, le Directeur général de L’ANSS s’est exprimé ce mardi sur l’état des lieux de coronavirus en Guinée. C’était dans les GG de la radio Espace Fm.D’entrée de jeu, il est revenu sur les résultats de la stratégie « Stop Covid-19 en 60 jours »

« A date, nous avons réussi à confiner 719 ménages répartis dans les 5 communes dont Dixinn 83, Kaloum 4, Matam 85, Matoto 276, Ratoma 271. Donc, toutes ces familles, on est en train de leur donner, comme prévu, l’alimentation pour qu’ils puissent respecter le confinement. Et nous continuons à les examiner » dit-il

Il affirme avoir  reçu 100 000 tests aujourd’hui. Chose qui pourrait améliorer la capacité de dépistage estime-t-il

« Parce qu’en 45 minutes, on peut obtenir le résultat » révèle-t-il

Dans l’initiative de stop Covid-19 en 60 jours, Docteur Sakoba Keita dit avoir rencontré des obstacles au niveau des ménages.

« Y a quelques foyers qui ont observé des réticences et même souvent qui se sont sentis un peu discriminés. Mais, grâce à l’intervention des élus locaux, cette fois ci, qu’on a mis en première ligne, nous avons pu quand même les résoudre à date » indique-t-il

Cette stratégie de lutte n’est pas à l’ordre du jour à l’intérieur du pays. Docteur Sakoba dit les raisons

« Nous avons utilisé un peu la stratégie qui dit que pour tuer un phénomène, il faut attaquer là où y a l’origine. Donc, on s’était dit que si on arrivait à maîtriser Conakry qui a les 98% des cas, on pourra minimiser ceux de l’intérieur. Qu’à cela ne tienne, j’ai même aujourd’hui une réunion avec mon équipe pour qu’on commence déjà des préfectures qui ont signalé au moins un cas. Nous allons étendre le stop Covid en 60 jours à ces différentes préfectures. Kindia en priorité plus Dubreka, Coyah et Fria… »

À la question de savoir si les chiffres présentés sont les vrais chiffres Docteur Sakoba Keita relativise

« En matière d’épidémiologie, les chiffres qu’on présente sont à titre indicatifs. Étant donné que dans une maladie, on peut avoir même des gens qui portent la maladie qui ne sont pas dépistés. Donc, surtout dans cette maladie, il y a beaucoup de porteurs sains qui ne se sentent rien, qui n’ont aucun symptôme. Donc, face à une telle maladie, donner un chiffre exact, c’est vraiment être trop optimiste »

À propos de la lenteur observée dans la délivrance des résultats du test, ce médecin livre les recommandations de sa structure.

« Il faudra désormais que les résultats soient rendus en 24h et tout les nouveaux cas positifs soient isolés en 48 heures » répond-il.

Pour finir, il  estime que le port des bavettes est la meilleure solution pour barrer ce virus.

« Il y a des mesures difficiles à respecter, mais celles qui sont non négociables, c’est le port des bavettes et refuser les accolades » conseille-t-il

               Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.info

 

Facebook Comments