La lutte pour l’éradication de coronavirus est de nos jours une préoccupation mondiale. Pour réussir cette mission, les responsables sanitaires ont élaboré des mesures permettant de réduire la propagation de la maladie dans le pays.

Le constat révèle que beaucoup de citoyens ont tendance à abandonner les mesures barrières. C’est pourquoi plusieurs ONG de défense des droits de l’homme et de protection de la santé du citoyen sont nées pour œuvrer à la sensibilisation des citoyens face à la dangerosité de cette pandémie qui a fait plusieurs victimes dans le monde.

Ce matin au marché de Sonfonia gare, l’ONG “Mouvement des Jeunes Covid-19 est une Réalité” a procédé à la clôture de ses activités de sensibilisation dans le quartier Sonfonia gare 1. Après un mois de sensibilisations sur le terrain, avec la présence du chef de quartier et de quelques conseillers, la cérémonie a pris fin par la distribution des savons et de l’eau de javel aux marchands et étalagistes installés dans le marché.

« Nous devons impliquer tout un chacun : les religieux, les sages, les femmes, les responsables dans cette lutte. Si on avait serré au départ, on ne serait pas là aujourd’hui. Vaut mieux prévenir que guérir. Donc toute personne non identifiée, qui serait à Sonfonia gare ici, ou qui se trouverait dans cette affaire de Coronavirus, nous demandons à l’ANSS de les identifier et nous remonter l’information. Nous allons nous mettre à leur disposition pour ne pas que la maladie se propage dans ma localité. Je remercie cette jeunesse brave qui s’est mise à l’œuvre pour bouter hors de notre territoire cette pandémie » Confie Ousmane Coleah Traoré, chef de quartier de Sonfonia gare 1.

« Nous sommes parvenus à sensibiliser le quartier Sonfonia gare pour le moment, mais nous ne comptons pas nous arrêter là. Je peux dire que nous avons réussi à 90%. Nous avons réussi à toucher sept secteurs sur les neuf au niveau de Sonfonia gare 1. Je tiens à remercier les autorités de Sonfonia gare 1 et l’ensemble des hommes de bonnes volontés qui ont accompagné le “mouvement des jeunes Covid-19 est une réalité” à mener la campagne de sensibilisation dans ce quartier.

Le quartier a beaucoup fait, ils ont fourni de l’effort pour accompagner le mouvement, financièrement et techniquement » A reconnu Amadou Diallo, président du mouvement MJCR (mouvement des jeunes Covid-19 est une réalité).

Selon lui, cette sensibilisation était essentiellement axée sur le respect de mesures  barrières sanitaires, dont le lavage des mains, le respect de la distanciation sociale et le port obligatoire des masques.

Le mouvement des jeunes Covid-19 est une réalité est un regroupement de jeunes qui ont engagé leurs propres moyens pour sensibiliser sur le respect des barrières sanitaires. Ils demandent un soutien de la part de l’État et de l’ensemble des personnes de bonnes volontés pour réussir à éradiquer cette pandémie de Covid-19.

Par Mamadou Sanoussy Diallo pour couleurguinee.info