Actu internationale

Coronavirus : Les 900 malades portés disparus ne représentent plus une menace  selon une américaine de CDC

single-image

La presse guinéenne et les réseaux sociaux ont émis des alertes, des appels de détresse lorsque l’Agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé qu’une foule de malades est dans la nature. D’aucuns avaient parlé d’une centaine, d’autres ont avancé le chiffre 900. Ce mardi, Docteur Lise Martel, Directrice de CDC, le centre de contrôle et de prévention des maladies à l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique a relativisé les choses.

« La maladie dure seulement normalement environs deux semaines. Donc, tout les gens qui ont été perdus de vue, il y a longtemps, ne sont plus vraiment une inquiétude » . Elle a rappelé que l’espérance de résistance de la personne qui contracte ce virus dépasse rarement 14 jours. Donc, pour elle, le focus, c’est de se préoccuper des gens qui ont développé la maladie dans les quatorze derniers jours.

« Il ne faut pas oublier que la maladie atteint les gens seulement pour une période d’environs deux (2) semaines. Que vous soyez traités ou non, vous allez gérer la maladie environ deux semaines. Il y a des exceptions, des gens qui ont des conditions supplémentaires, qui ont déjà des problèmes immunitaires. C’est possible que ça dure un peu plus longtemps, mais en général, on va parler de deux semaines. Mais, quoi qu’il en soit, tous les gens qui étaient positifs par exemple au mois de mars ou qui étaient positifs il y a eu plus de 2 semaines, de toutes manières sont guéries » précise-t-elle.

Certaines personnes guérissent naturellement du Covid-19 à travers leur système immunitaire solide. Madame Lise partage cette hypothèse. Mais à condition qu’ils ne soient pas dans les rangs de ceux qu’elle appelle le groupe à risques.

« Bien-sûr. On sait que d’ailleurs environ 80% des gens guérissent de la maladie d’eux mêmes sans avoir besoin d’aucune intervention médicale. Et d’ailleurs, beaucoup d’eux n’ont pas de symptômes ou ont des symptômes très légers. On voit ça aussi partout à travers le monde. Beaucoup de sites ont montré que beaucoup d’enfants par exemple ont développé mais n’ont aucun symptôme. Qui sont considérés comme des cas légers, simples, surtout qui n’ont aucune condition médicale. Normalement, s’ils ne sont pas dans les groupes à risques notamment les gens âgés, les gens qui ont du diabète, des maladies cardio-vasculaires. Il y a une grande chance qu’il vont guérir d’eux-mêmes » estime-t-elle

Cette américaine invite cependant les Guinéens de suivre les mesures sanitaires édictées par les autorités compétentes pour se mettre à l’abri de la maladie.

 Par Abdul Karim Barry Pour Couleurguinee.info

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes