Dans le cadre de la lutte contre le covid19, le président Alpha Condé a rencontré hier les cadres du ministère de la santé, de l’agence nationale de la sécurité sanitaire, de l’OMS et d’autres médecins. A cette rencontre, le président de la république n’est pas passé par mille chemins. Il a montré son mécontentement face à la gestion de la lutte contre le covid19 en Guinée. Ci-dessous son intervention.

« On ne peut pas lutter contre cette maladie seulement avec l’ANSS. Il faut dire la vérité. Il faut associer toutes les capacités qui peuvent se battre. On ne se dit pas la vérité sincèrement. On va dire nous sommes optimistes, après ça va monter, lorsqu’on a fini de voir les contacts. Non ! On ne nous dit pas la vérité !! Et lorsque la situation va être pire, parce que les gens disaient, on avait l’expérience d’Ebola. Il faut que je vous dise les quatre vérités, quelqu’un qui est positif ne devrait pas monter dans un taxi. Regardez, aujourd’hui on ne fait que monter, on avait commencé par un. Aujourd’hui nous sommes à 404. Cela ne fait que monter. Si cela continue. C’est grave vraiment. Certes, on a fait des tests, mais la courbe ne fait que monter dans notre pays.

Le militaire qui est mort comment il a eu la maladie ? Il faut qu’on s’explique et sa passe de contact en contact. C’est grave, donc bientôt la saison des pluies. Il faut qu’on se dise les quatre vérités et unir toutes les forces pour lutte contre cette maladie.

Propos transcrits par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee