Le corps de la Guinéenne mortellement poignardée par son mari le 2 mars 2020 en France, dans la ville Mans est arrivé à Conakry hier vendredi. Aicha Diallo a deux enfants âgés respectivement de 4 ans et 2 ans

Parents, amis et alliés étaient tous mobilisés ce samedi pour rendre un dernier hommage  à cette jeune mère assassinée par son époux. Après la prière de 14 heures, elle a regagné sa dernière demeure au cimetière de Demoudoula dans le quartier Cosa dans la commune de Ratoma.

Sa sœur, toujours inconsolable, salue la mobilisation des gens.

« Je suis triste depuis son assassinat. Mais, la mobilisation des gens depuis que l’acte s’est produit me fait comprendre que je ne suis pas seul. Que ma petite sœur aussi n’était pas du tout seul. Je profite de cette occasion et de votre micro pour saluer toutes les personnes qui nous ont aidées. Je prie Dieu de l’accueillir dans son paradis éternel. Amine » articule-t-elle

Cette cérémonie funèbre a connu une forte mobilisation. L’émotion était grande dans la famille de la victime.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info