Mamadou Binta Bah infirmière de son état, mariée mère de trois enfants a été agressée par les forces de l’ordre à son domicile au quartier Hamdallaye mosquée, secteur Kabalaya dans la Commune de Ratoma. Les assaillants ont agi ainsi alors qu’il n’était que 20heures. Ils ont sévi au nom du couvre-feu qui débute à 21 heures. Un acte qui a ému le quartier. C’est à son lit de malade qu’on a échangé avec cette mère de famille qui porte encore les séquelles de la violence barbares dont elle a été victime.

« C’était le jeudi aux environs de 20 heures 30 minutes, les forces de l’ordre sont venues me trouver chez moi, devant la porte de notre maison. Ces hommes en uniforme sont venus m’insulter père et mère avant de me frapper au niveau au visage et la poitrine. Au moment où ces hommes me frappaient, mes enfants étaient à la terrasse. Je leur ai dit de rentrer dans la maison. J’ai été à l’hôpital. Mais, je n’arrive pas à dormir tellement que mon corps me fait mal. » A-t-elle témoigné

.

Par Mamadou Yaya Diallo pour couleurguinee