« Nous avons perdu le contrôle, nous ne pouvons pas comprendre ce que nous pouvons faire de plus. Toutes les solutions sont épuisées sur le terrain. Notre seul espoir reste dans le Ciel. Dieu sauve ton peuple ». Dixit le premier ministre d’Italie, Giuseppe Conte

Cette déclaration historique du premier ministre italien, les larmes aux yeux m’a profondément touché. Comment du reste tout être sensible peut-il être indiffèrent face à l’ampleur de la calamité sans précédent qui frappe le monde entier depuis le début de cette décennie.

Si l’humanité a connu des calamités naturelles très dévastatrices telles que le tsunami asiatique en décembre 2004, Ebola en Afrique en décembre 2013, force est de reconnaître que l’humanité n’a jamais connu depuis le Prophète Noé une calamité comme celle qu’elle traverse aujourd’hui.

Si la plupart de calamités précédentes était concentrée dans certaines zones géographiques du monde, celle qui secoue actuellement l’humanité a traversé toutes les frontières et frappe toutes les couches de la société sans discrimination : pauvres, riches, gouvernants et gouvernés, jeunes et moins jeunes, personnes âgées etc.

Si les dégâts humain et matériel causés par les calamités passées ont été instantanées, les dégâts causés par cette calamité s’alourdissent toutes les secondes et tous les jours, à l’échelle du monde entier.

Evidemment, devant les ravages, l’homme cherche tantôt à interpréter, tantôt à justifier les raisons d’être des calamités.

Les interprétations et les justifications de la calamité actuelle sont légion.

Interprétations scientifique, politique et religieuse de la calamité :

Les scientifiques expliquent, généralement, ces désastres par les désordres causés par le comportement humain inconséquent sur la nature pointant ainsi du doigt les dégradations et les changements climatiques ainsi que le débordement de la nature par le fait de l’industrialisation et de la pollution. Toute chose qui pourrait justifier les causes naturelles de la calamité.

Pour leur part, les politiques ont l’habitude de situer les racines fondamentales de fatalités causées par les calamités. Très souvent, ces politiques essayeront de mettre ces calamités au compte du manque de politiques responsables et de planifications conséquentes particulièrement dans les pays considérés, à tort ou à raison, comme des pays sous-développés ou en voie de développement.

Les systèmes de santé inadéquats sont souvent pris pour cible à cause de leur incapacité à répondre à temps aux effets de ces calamités.

Quant aux religieux, les interprétations les plus populaires et omniprésentes en leur sein, ne sont autres que les péchés commis par l’homme sur la terre. Autrement dit, les péchés seraient la cause de la colère divine et finalement à l’origine de la calamité et des désastres.

La majorité écrasante du monde religieux milite en faveur de ce genre d’interprétations. Les religieux insistent et persistent sur le fait que Dieu voudrait, par ces catastrophes, châtier celles et ceux qui commettent toutes sortes de péchés et se mettent en rébellion contre ses enseignements. L’homosexualité est citée comme la cause, par excellence, de ces tragédies !!

Certains religieux se réjouissent, indignement, du fait que ces désastres atteignent les pécheurs !

Ce sont là les trois interprétations omniprésentes, chaque fois qu’une tragédie ou une catastrophe frappe l’humanité.

Ces interprétations ne sont ni admissibles ni acceptables !!

Aucune de ces interprétations ne pourrait être admise et/ou acceptée pour justifier la raison d’être de la maladie du virus à couronne apparue en décembre 2019 (coronas virus disease= covid-19).

Il va, donc, falloir trouver une autre interprétation plus responsable, plus modeste et plus conséquente.

En fait cette calamité a démenti toutes les thèses et les prédictions scientifiques par sa singularité et sa gravité ainsi que son ampleur.

Les thèses scientifiques sur la cause des maladies n’avaient pas prédit l’émergence d’un virus destructeur au point de résister aux efforts des laborantins. A preuve, les scientifiques du monde n’arrivent toujours pas à arrêter les dégâts humains causés par ce virus.

Ce qui est en train de se produire n’a cette fois-ci rien à voir avec le comportement humain envers la nature. Cela n’est pas et ne pourrait être la cause de ce désastre.

Quant aux interprétations politiques, celles-ci aussi ne pourront non plus être acceptées ou imaginées. Cela est dû au fait que les grandes puissances mondiales sont les plus touchées par cette tragédie. Les sept puissances économiques et militaires (G7) sont les premières victimes de cette fatalité sans précédent.

L’Empire du milieu (chine) a tremblé des mois durant. La première puissance mondiale (Etats unis) est complètement troublée et dépassée. Cette « superpuissance » n’a jamais connu une calamité de cette taille depuis le temps de son fondateur George Washington.

Quant à l’Europe de la science, de la planification, de l’innovation et de l’organisation, elle est confrontée à une pandémie qui ne fait que paralyser et détruire ses systèmes de santé les plus performants et les plus équipés.

En plus, la théorie de la conspiration a été mise à nu. Autrement dit, les promoteurs de la fabrication de ce virus dans les laboratoires devraient se réveiller et abandonner ce genre de justification simpliste et complaisante. Les laboratoires accusés de conspiration sont les plus touchés avec des impacts hors du commun.

L’hypothèse de sanction divine n’est qu’une calomnie sur la religion !!

Concernant les interprétations religieuses, tout porte à croire qu’elles sont passées à côté et ne reposent sur aucun fondement rationnel et raisonnable. Et pour cause, il n’est un secret pour personne que de nos jours, le pays le plus touché sur la planète par cette calamité, est considéré aussi comme le pays le plus religieux en Europe. Il s’agit du pays des hommes de Dieu, des Cardinaux, des Prêtres et de la terre du Vatican.

Aussi, aujourd’hui, il est connu de tous que des milliers de personnes de confession musulmane dans le monde sont privées, pour la première fois dans l’histoire, de la possibilité de s’approcher ou de toucher la maison de Dieu, la Kaabah à la Mecque.

Les musulmans sont également empêchés de visiter et de prier dans la mosquée du Prophète Muhammad (Paix et Salut sur Lui) à Médine. La prière du Vendredi et la prière en congrégation ont été également supprimées partout dans le monde à cause de cette fatalité.

À cet égard, il est pertinent et nécessaire de poser cette question aux prétentieux :

Quel genre de péchés et de crimes les cinq milliards de musulmans et de chrétiens, particulièrement les milliers de prêtres et d’oulémas ont commis pour mériter ce châtiment global ?!!

Quelle apostasie pourrait être à la base de la disparition de milliers de nos pauvres papas et de nos impuissantes mamans qui nous ont quittés en Europe, en Asie, aux États-Unis et en Afrique dans les conditions les plus terribles ?!!

Pire, nous n’avons pas eu l’opportunité de poser sur eux un dernier regard.

Quels péchés pourraient être à l’origine de la fermeture de la Kaabah et de la mosquée du Prophète Muhammad (PSL) ?!!

Oui, il est inadmissible et inacceptable de voir des soi-disant religieux ou croyants répéter de façon éhontée et incessante ce genre d’interprétations erronées, irresponsables voire inhumaines.

En réalité, les instigateurs de ce genre d’interprétations sont considérés par les écritures saintes comme des semeurs de trouble et des alarmistes qui ignorent indirectement la puissance divine absolue.

Ces individus devraient se ressaisir et se repentir eux-mêmes devant notre Seigneur pour avoir menti en Son nom, et pour avoir sous-estimé Sa suprématie et Sa souveraineté.

« Cette calamité est une illustration parfaite de l’appartenance absolue du monde entier à Celui qui est au Ciel » !!

En conséquence, tout porte à croire que cette calamité n’est autre chose qu’une illustration parfaite de la paternité absolue de notre Créateur sur le monde entier. Aussi, c’est une manifestation de Sa Volonté incontestable et de Sa Majesté irréversible de nous montrer tous les jours Son Omnipotence et Son Absolutisme.

Certes, la terre, les cieux, les montagnes, les mers, la vie humaine et les biens ainsi que les virus et les bactéries dans leur totalité appartiennent à Lui tout seul. Ce Tout-puissant et Souverain est Libre de faire ce qu’Il veut, tant qu’Il veut, quand Il veut et comme Il veut.

Ceci dit, à part les efforts inlassables que les scientifiques du monde sont en train de mener, afin de trouver, par la grâce divine, un remède à cette calamité, et en dehors des plans et des mesures de riposte que les politiques sont en train de mettre en place en vue d’éradiquer et de combattre ce fléau, il reste et demeure une autre démarche que je pourrais qualifier de plus pertinente, de plus nécessaire, et même d’essentielle, c’est celle de se tourner ensemble vers le Ciel pour implorer Sa Piété, Sa grâce, Son Pardon et Sa clémence, afin de sauver l’humanité, de remédier aux maladies et de ramener la tranquillité et la stabilité sur terre.

Oui, chacun d’entre nous, toutes confessions confondues, devrait se tourner vers Le Ciel nuitamment, individuellement et collectivement.

Si les lieux de culte notamment les mosquées et les églises ont fermé les portes pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, cela devrait interpeller la conscience de tous les croyants du monde sur la nécessité et la pertinence de se tourner rapidement et constamment vers Le Ciel pour L’implorer de sauver nos papas, nos mamans, nos enfants et nos semblables de cette tragédie.

Tournons-nous vers Lui par plus de sacrifice et de solidarité envers les pauvres et les démunis.

Tournons-nous vers Lui par plus de justice et d’équité pour les oppressés et les réfugiés.

Tournons-nous vers Lui par plus de modestie et de soumission à Sa volonté.

Enfin, tournons-nous vers Lui par le jeûne, à l’issue duquel, nos invocations mériteront Sa réponse.

Oui Monsieur le premier ministre italien, Giuseppe Conte, sachez que nous sommes tous de cœur avec vous et avec toute l’humanité qui est endeuillée par cette calamité.

Tous, tournons-nous vers Le Ciel afin d’inspirer nos scientifiques à trouver le remède incessamment. Tournons-nous vers Lui afin de guérir toutes et tous ceux qui souffrent de cette maladie.

Tournons-nous vers Lui pour qu’Il accueille dans Son Vaste paradis celles et ceux qui ont été rappelés à Lui par cette maladie.

Puisse Le Seigneur nous sauver et sauver l’humanité.

Professeur Koutoubou Moustapha SANO / PhD in Laws

Par Kadiatou Baldé pour couleurguinee.info