Mark P. Dillon, le chef de l’unité des informations et des éléments de preuve du bureau du Procureur de la Cour pénale internationale a écrit aux avocats français du Front national pour la défense de la Constitution. Lisez les détails ci-dessous