Lansana Bea Diallo homme politique belgo-guinéen a invité ce mercredi l’opposition guinéenne à revoir ses stratégies contre le régime en place. Selon lui, vu la crise actuelle qui a tant perduré, il serait important de s’asseoir autour d’une même table pour trouver une solution aux problèmes qui assaillent la Guinée. Il ne trouve pas dit-il d’alternatives si tout le monde refuse d’aller autour de la table de dialogue

« On ne peut pas continuer à avoir chacun des postures à distance en disant moi je fais ça. Mais, je ne peux pas te donner quoi que ce soit, si on se retrouve sur une table pour en discuter. Et donc, c’est ça que moi je demande aujourd’hui. S’il y a de la bonne volonté des différents camps pour se mettre autour de cette table et pour en discuter concrètement, que de dire on ne va aller autour de la table, on va continuer à sacrifier des jeunes, je ne suis pas d’accord » a-t-il  fait savoir au téléphone dans l’émission œil de Lynx de la radio Lynx Fm.

Ce belgo-guinéen n’est pas contre les manifestations de rues. Mais, il estime que le moment n’est pas propice actuellement.

« Je ne dis pas de ne pas manifester. Mais, aujourd’hui, les conditions des manifestations ne sont pas requises. On est dans une crise aujourd’hui qui est en train de remonter, qui est le coronavirus qui fait des ravages ici, en Occident et dans le monde entier. Aujourd’hui, aller dans ces manifestations qui font prendre des risques à des gens par rapport à cette problématique de la maladie, pour moi est une chose qui n’est pas concevable » dit-il

Béa Diallo a récemment  adressé une correspondance au président de la République pour la mise en place d’une médiation nationale. La seule chose qu’il dit avoir reçu comme retour, c’est des commentaires.

« Des positions où chacun se renvoie indirectement la balle » a-t-il indiqué

Ce boxeur n’exclut pas d’aller à la présidentielle prochaine si ses propositions ne sont pas prises en considération. Il se dit optimiste, qu’il va gagner les élections même avec Alpha Condé.

« C’est que si moi on me dit que ce que je propose ne les intéresse pas et qu’on veut encore continuer à sacrifier des gens, eh bien je serai prêt à aller sur le terrain me battre et  me présenter contre n’importe qui parce que j’ai envie que la Guinée change et qu’il y ait effectivement une nouvelle génération qui puisse s’exprimer. Et je serai dans cette dynamique là. Même, si je me présente contre Alpha Condé, je vous dis que je le battrai » promet-il

Pour y parvenir ce citoyen estime qu’il suffit simplement de mettre en place une dynamique efficace.

« Mettre en place une dynamique qui vous permet de mettre en lumière aussi toute une communauté internationale qui va avoir son regard sur la Guinée avec tout ce qui peut avoir comme instance, qui peut venir surveiller les élections. Je vous le jure que si la volonté de la population c’est que Alpha Condé ne soit pas là mais il perdra les élections » argue-t-il

              Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info