Le FNDC appelle les populations de Conakry à observer une journée ville morte le mardi 21 avril 2020. Pour protester contre l’installation d’une Assemblée illégitime, l’exploitation de la crise sanitaire à des fins politiques, le harcèlement judiciaire, le kidnapping et la détention arbitraire des militants et sympathisants du FNDC à travers le pays. (Communiqué)