A ce jour, on estime à 287 membres du FNDC qui croupissent en prison sur l’ensemble du pays à cause de leur opposition au projet de 3ème mandat en Guinée. C’est donc autant de personnes à risque de contamination auxquels s’ajoutent des milliers de détenus de droit commun.

4_5863752419246081808