Face aux violences survenues lors de l’appel du Fndc à une désobéissance civile qui a fait 3 morts, le chef de la diplomatie française Jean-Yves le Drian devant la commission des affaires étrangères à l’assemblée nationale a appelé le peuple de Guinée à l’apaisement. Pour lui, l’engagement du président Alpha Condé pour une réforme de la constitution ne paraît pas obligatoirement partager ni par sa population, ni par ses voisins.

« Nous sommes aujourd’hui particulièrement soucieux de la situation en Guinée et nous appelons à l’apaisement et nous sommes très attentifs avec nos partenaires à l’apaisement en Guinée. C’est la situation la plus sensible aujourd’hui » lance le chef de la diplomatie française.

De son côté l’Ong Human Right Watch dénonce la répression croissante des libertés de réunion et d’expression dans son dernier bilan du rapport mondial sur les droits humains.

Un rapport que le gouvernement guinéen a rejeté en bloc. Albert Damantang Camara, le ministre de la sécurité et de la protection civile s’étonne de ce rapport et affirme que le droit de manifester est autorisée en Guinée

« En début du rapport Human Right Watch dit que les manifestations en Guinée sont systématiquement interdites, sa jette un doute sur le sérieux qui a été fait. Et que certaines manifestations, dans certaines circonstances aient été redirigés ou réaménagés oui parfois interdites oui mais en Guinée nous avons respecté le droit de manifester et il y en a eu plus de 530 en moins de huit ans » entonne le ministre.

Le tout nouveau patron du département de la sécurité et de la protection civile se dit conscient qu’il y a un enjeu important à déterminer la nature des violences qui se déroulent pendant les manifestations. Rechercher les auteurs des crimes.

Damantang Camara souligne également être d’accord avec la commission mise en place par le directeur général de la police nationale. Une commission spéciale qui doit déterminer les bavures policières.

Source RFI

                                                      Une synthèse de Kadiatou Chérif Balde pour couleurguinee

Facebook Comments