Le domicile du leader du parti Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée UDRG a été investi par des bérets rouges à Lambanyi dans la commune de Ratoma.

Victor Bangoura, le porte-parole de l’UDRG est revenu sur cette scène

« Le vendredi, il y a un pick-up des bérets rouges qui était allé à Lambanyi à sa résidence. On nous a demandé après lui, il était parti déjà. Son attaché de cabinet était là-bas. Monsieur Goudoussy les a répondus que Monsieur Bah est absent. Le lendemain samedi encore, dans une voiture ordinaire, en présence d’une dame, ils étaient aussi habillés en civil. Ils sont venus encore, malheureusement pour eux, il y a certains jeunes qui les ont reconnus et ils ont encore demandé après Monsieur Bah en ajoutant où est Monsieur Goudoussy » explique ce porte-parole.

Victor Bangoura, justifie ces descentes répétées par la position tranchée de Bah Oury face à un troisième mandat du président Alpha Condé.

« Tous ceux qui s’opposent au tripatouillage constitutionnel, à cet énième mandat de Monsieur Condé sont persécutés. Et Monsieur Bah est l’un des farouches opposants de maintien de Monsieur Condé au pouvoir au-delà de ses deux mandats légaux » dit-il

Ce porte-parole prévient que cette démarche du régime ne les dérange nullement.

« Le parti continue le combat. Nous, nous sommes là. Monsieur Bah est parti aussi avec un programme soutenu. Il a un calendrier bien chargé, bien avant la chose là. L’UDRG est un parti jeune. Donc, il est nécessaire d’aller à la conquête des militants et de renouer avec les instances du parti » déclare-t-il.

Il est hors de question que Bah Oury s’exile entonne ce responsable de l’UDRG.

« Pourquoi s’exiler ? Il faudrait que les Guinéens soient conscient et se donnent les mains pour mettre fin à la dictature. Il va venir, il n’a rien fait parce qu’on ne sait pas même, pourquoi il a eu des visites répétées. Mais, il sera là bientôt » rassure Victor Bangoura

       Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.info