Le président Alpha Condé a, par un décret diffusé mercredi soir sur les médias d’État, rebaptisé l’Institut des arts de Guinée. Il porte désormais le nom du célèbre musicien guinéen feu Mory Kanté.

L’institution de formation des artistes, musiciens et des acteurs du théâtre se trouve dans la préfecture de Dubréka et est créée depuis la deuxième République.

Monsieur TOP 50, auteur de la chanson “Yékhé-Yékhé” est ainsi immortalisé pour service rendu au peuple à travers sa musique. Il continue à recevoir des hommages d’hommes politiques, musiciens et autres de partout le monde.

Paix à son âme !

Par Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info