Décédée hier mardi, l’ancienne première Dame, Henriette Conté continue de recevoir des hommages venant d’acteurs politiques qui l’ont côtoyée, pour la plupart, des dignitaires pendant les 24 ans de règne de feu Lansana Conté.

Madame Henriette conté est perçue aujourd’hui comme une icône, qui avait toujours réussi à faire fléchir son mari le feu président général Lansana Conté à chaque fois que le pays traversait une crise. Cette dame avait largement contribué à la décrispation de la crise lors des évènements de 2007, qui avaient plongé le pays dans une crise sans précédent. Depuis l’annonce de son décès, des témoignages des propos glorieux ne tarissent pas.

Au nombre des témoins, Hadja Rabiatou Séra Diallo, qui a témoigné dans l’émission des Grandes Gueules sur les ondes de la Radio Espace fm.

Hadja Rabiatou Sérah Diallo, joint au téléphone dans l’émission des grandes gueules « J’ai découvert cette dame pendant les événements 2006 – 2007, je présente tout d’abord mes condoléances à la famille éplorée ainsi qu’au peuple de Guinée. Ce qu’il faut retenir de cette dame, c’est une brave dame qui a aimé son pays. Je sais le rôle important qu’elle a joué pendant les événements 2006 – 2007, à rapprocher le mouvement social, le mouvement syndical à son mari pour qu’on puisse mieux comprendre et que son mari puisse nous écouter sans intermédiaire. C’est elle qui a joué ce rôle, elle s’est même couchée par terre pour nous demander pardon, pour dire pensez à votre pays, elle l’a fait. Vraiment j’ai le cœur très serré, je suis très peinée par ce décès parce que, je pense à tout ce qu’elle a enduré jusque maintenant, elle ne méritait pas ça, elle méritait vraiment une attention particulière, les religieux savent de tout bord le rôle que Madame Henriette a joué pendant les événements 2006 – 2007, personne ne peut le nier » A-t-elle rappelé.

Hadja Rabiatou, poursuit son témoignage en vantant les mérites de feue Henriette Conté « C’est une dame qu’il ne faut pas oublier, elle mérite des honneurs ; et tout ce qu’on va lui conférer aujourd’hui à titre posthume, il fallait le faire quand elle était vivante pour encourager les autres à bien faire, pour qu’elle sache que pendant qu’elle vivait, elle a fait du bien à cette nation. Qu’elle a rendu un service à cette nation. Elle a joué le rôle d’une épouse, d’une mère pour la République de Guinée. Donc je ne peux que demander à Dieu de  lui ouvre grandement les portes du paradis » A-t-elle indiqué.

L’ancien ministre Secrétaire général à la présidence de la République et tout puissant ministre chargé des activités présidentielles à la fin du règne de feu Général Lansana Conté, a dans la même émission rendu un hommage à Henriette Conté, celle qu’il a qualifiée de « femme exemplaire ».

Fodé Bangoura a introduit son témoignage par l’adage qui dit : « derrière un grand homme, il y a une grande dame ».

« C’est une mère de famille exemplaire. Je l’ai côtoyée dans l’exercice de mes fonctions. Elle était toujours là à des moments difficiles et elle intervenait pour la nation dans l’humilité, très effacée mais très efficace. Elle mettait du sourire et du cœur dans ce qu’elle faisait. J’ai beaucoup de choses à dire sur elle mais aujourd’hui je suis étranglé par l’émotion. Il a quitté chez moi, il y a moins d’une semaine. Elle a cherché à me voir, à connaitre mon état par rapport à ce qui se disait. Elle était là à mes côtés, on est resté de minute en minute. Je retiens d’elle une femme exemplaire » A-t-il témoigné sur la radio Espace fm.

Il promet parler de Henriette Conté un autre jour parce que il est très occupé avec la famille de la défunte.

Selon l’honorable Aboubacar Soumah, président du parti GDE et proche de la famille

« C’est une énorme perte pour la nation guinéenne, que Dieu l’accueille dans son paradis éternel. C’est hier qu’elle est tombée malade et décédée la même nuit. Nous étions ensemble à une réunion la journée C’est moi qui ai présidé cette réunion. Vers 17h et 18h, on m’a appelé pour me dire qu’elle a un peu de malaise. Avant la coupure du jeûne, on m’apprend qu’elle a toujours des malaises. Avant que je ne finisse de prier, on m’a appelé pour me dire qu’elle est décédée. Elle était l’une des conseillères de son mari. Elle arrivait à calmer son mari et le tenir dans ses mains. Même si celui-ci avait raison parfois, elle parvenait à le retenir », A témoigné ce leader politique et proche de la famille.

Il faut rappeler que d’autres leaders avaient eux aussi formulés leurs témoignages sur leurs pages facebook et le Président Alpha Condé a au nom du gouvernement présenté ses condoléances à la famille biologique de Henriette Conté et au peuple de Guinée.

Décrypté par Couleurguinee.info