Mory Kanté, né le 29 mars 1950 à Albadariya en Guinée, le maître de la kora, membre du mythique Rail Band du buffet de la gare de Bamako, Monsieur TOP 50,… est décédé à lâge de 70 ans.

En 1976, le Nigeria l’honore du trophée de la VOIX D’OR. En 1985, il devient une star planétaire avec le devenu culte « Yéké Yéké » que le classe dans le TOP 50.
Le président de la République Alpha Condé sur sa  page facebook a rendu un hommage au chanteur avant de présenter ses condoléances.

« Mory Kanté, la culture africaine est en deuil. Mes condoléances les plus attristées…
Merci l’artiste. Un parcours exceptionnel. Exemplaire. Une fierté ».
Salif Keita, le chanteur malien via un post déclare être sous le choc de cette très mauvaise nouvelle « Mory Kanté était mon frère. Nous sommes ensemble depuis le Rail Band et il était réellement de la famille. On a perdu, le monde a perdu une véritable icône de la culture mandingue et guinéenne. C’est une perte énorme. Repose en paix mon frère » peut-on lire dans son post.
Paix à l’âme du défunt.

Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee