Dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 juillet, une fille âgée de 9 ans a été violée, puis assassinée dans la sous-préfecture de Mataganiya, préfecture de Dinguiraye. Les faits se sont produits à 22 heures alors qu’elle était à une soirée dansante, avec ses camarades.

Selon des témoignages, elle a été appelée par quatre individus qui l’ont envoyée loin du lieu de loisir pour abuser d’elle et l’assassinée. Ils ont déposé le corps chez un citoyen. Ce dernier dit que ce sont ses femmes qui l’ont informé de la découverte du corps de la victime.

« Très tôt le matin, mes femmes m’ont informé qu’il y a le corps d’une petite fille dans notre case. Je suis allé voir, quand la gendarmerie est venue, ils nous ont tous amenés à la gendarmerie » A-t-il dit.

Aminata Keïta, une des amies de la victime dit que sa camarade a été perdue de vue lorsqu’elle a été appelée par ses présumés bourreaux.

« Fanta Cissé était avec nous, mais elle est partie lorsque ces jeunes l’ont appelée » A-t-elle dit.

Les quatre présumés violeurs et assassins sont toujours en cavale. Cependant, certains de leurs amis ont été arrêtés et son actuellement détenus à la gendarmerie Mataganiya de Dinguiraye.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info