Le 26 mars dernier, le président guinéen Alpha Condé, en pleine crise sanitaire due à la pandémie, a décrété l’état d’urgence dans tout le pays. Cette mesure a été reconduite du  16 mai 2020 au 15 juin 2020. Et ce lundi, le président va s’adresser à la Nation. Sauf changement de dernière minute, soit prolonger, soit assouplir ou annuler l’urgence sanitaire.

Plusieurs citoyens que nous avons rencontrés ce lundi 15 juin 2020, à quelques heures  de cette allocution attendue, demandent au président de la république de faire un assouplissement de l’état d’urgence sanitaire. C’est le cas de Mariama Soumah, assise devant son commerce au marché de Cosa dans la commune Ratoma.

« Il faut que le président de la république nous aide pour qu’on puisse respirer bien et vraiment nous sommes fatigués avec toutes ces mesures sanitaires. Rien ne va dans le pays. Tout est bloqué. » dit-elle

Boubacar Barry abonde dans le même sens. « Malgré que cette pandémie est toujours  dans notre pays, nous demandons  au président de la république d’assouplir certaines mesures sanitaires. Comme le confinement de Conakry parce que beaucoup de produits pourrissent  au  niveau des barrages. Il faut que le couvre-feu soit complément levé. »

Par contre  Moussa Bangoura chauffeur demande au président de reconduire toutes  les mesures sanitaires pour éradique cette maladie dans notre pays.

« Moi je demande au président de reconduire toutes les mesures pour qu’on puisse éradiquer complément cette maladie dans notre pays parce qu’avant tout d’abord c’est la santé. »

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info