Dans la matinée du mercredi 5 août 2020, dans le district de Makonko relevant de la sous-préfecture de Doko, préfecture de Siguiri, Mady Zéamoé, marié à une femme et  père de trois enfants s’est donné la mort par pendaison après avoir été victime de raquette à hauteur de 500.000 FCFA.

Selon Django Dansoko, voisin de la victime, Mady Zéamoé, vivait dans la localité depuis 11 ans. Il aurait mobilisé pendant plusieurs mois 500.000 FCFA pour retourner au pays des hommes intègres.

Arrivé à la frontière, précisément à Kourémalé, dans la journée du mardi 4 août 2020,  des agents de sécurité lui auraient retiré son argent.

Les mains vides, sans ressources pour continuer son voyage, il retourne au district Makanko, en expliquant à certains de son entourage ce dont il a été victime.

Dans la matinée du mercredi, les citoyens ont été surpris de découvrir le corps de Mady Zéamoé pendu à un arbre à quelques pas de son domicile. Après l’autopsie, des agents de la croix rouge ont soutenu la thèse du suicide. Le corps a été remis à la famille pour l’inhumation.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee