Le dernier courrier rendu public par le FNDC relatif à l’invitation faite au Président de l’assemblée nationale Amadou Damaro Camara par l’Union Interparlementaire à la cinquième conférence mondiale des orateurs de Parlement suscite de vives réactions à la mouvance présidentielle. Après les précisions du concerné,  Domani Doré, la première secrétaire parlementaire du RPG-AEC prend la défense de ce dossier. Elle s’est fait entendre ce jeudi chez nos confrères des Grandes gueules d’Espace Fm. Elle tient à préciser que cette institution a bien voulu inviter le président de l’Assemblée Nationale. D’ailleurs dit-elle le moment venu l’organisation saura trancher.

« Lorsque cette organisation s’adresse à travers sa présidence à notre assemblée et dit : « nous souhaitons vous inviter », ce qui veut dire que c’est une lettre diplomatique qui précise l’agenda des rencontres et non de décider qu’un pays souverain à travers son assemblée nationale peut participer à ce type de rendez-vous. Le président Amadou Damaro  a rappelé ceci : « je profite également par ce texte pour marquer mon accord et confirmer ma participation ». Donc, lors de la rencontre ça permettra à l’organisation de savoir qu’il y a quelqu’un qui fait  usage de faux » a-t-elle lâché.

Le front national pour la défense de la constitution envisage des séries de manifestations à partir de juillet prochain. Abordant la question  Domani Doré estime que cette démarche mettra davantage le péril de leur crédibilité au sein de l’opinion nationale.

« Suite à la nécessité de discipliner, respecter les gestes barrières, nous n’avons pas besoin de rappeler à l’opposition car ça permet encore à la population de mesurer son irresponsabilité. Parce qu’ils ne savent même pas ce que c’est que la République du peuple. Il nous faut apprendre la latitude de nous faire respecter par l’international » dit-elle

Cette député du RPG arc-en-ciel est convaincue que le pouvoir de Conakry a de bons rapports avec les institutions internationales qui dit-elle estime que la Guinée se porte bien.

«  Vous êtes au courant des dernières conventions que nous avons eu à voter au niveau de l’Assemblée nationale qui émanent de l’Exécutif et de certains pays qui proposent de nous accorder des prêts. Je crois que la Guinée se porte bien”

Par Aicha Bah pour couleurguinee