Les accrochages entre forces de l’ordre et manifestants qui ont débuté dans la ville de Labé se sont soldés par deux pertes en vies humaines. Une jeune fille est grièvement blessée par balle.

À Saassé où la tension était vive depuis 11 heures, un jeune de 23 ans environs a été atteint mortellement par balle. Son nom Mamadou Alpha Barry. Un témoin oculaire anonyme a témoigné au micro de couleurguinee.

« J’ai vu son bourreau bien viser avant de le tirer dessus. J’avais pu reconnaitre l’agent. Nous étions juste en bas du quai. C’est nous même qui l’avons transporté à l’hôpital. Mais, il avait déjà rendu l’âme » nous a-t-il raconté.

Selon des membres de sa famille approchés, le jeune tué avait environs 23 ans et était chauffeur de profession.

On apprend qu’un autre jeune a également été tué au niveau du grand marché. Le corps de ce dernier a été transporté par les manifestants chez le grand imam de Labé où là aussi des agents n’ont pas hésité à jeter du gaz lacrymogène. Toujours à Saassé, une jeune fille de treize ans a été atteinte par balle aux pieds. Les tirs continuent toujours à retentir.

Par Mamadou Kossa Sow Labé,couleurguinee