Ce lundi 25 mai 2020, les fidèles musulmans continuent de savourer les délices de la fête de ramadan célébrée hier sur toute l’étendue du territoire national. Mais, un plaisir partagé dans les habitations compte tenu de coronavirus qui empêche tout regroupement sur la voie publique. Dehors, l’atmosphère habituelle de fête n’était pas visible.

Tout semblait morose partout le dimanche. Il a plu par endroit à Conakry. Un impressionnant dispositif sécuritaire était déployé partout à Conakry.

Pour éviter tout débordement dans les rues. Heureusement, les conseils des autorités concernant l’abandon de tout regroupement pour éviter des chaines de propagation de la maladie ont été suivis à la lettre par les citoyens.

Diallo Mamadou Bailo juge exceptionnelle la célébration de cette fête. «  Dans le but de limiter la continuité de la maladie. C’est dans optique que nous avons accepté de faire respecter les mesures barrières pour le bonheur de tous. Bien difficile mais la santé avant tout.»

Ibrahima Sory Diop lui ne se plaint pas. Il a trouvé que cette fête était plutôt cool « Malgré cette pandémie, nous avons célébré cette fête dans de très bonnes conditions.»

Djenabou Bah, elle demande au gouvernement de faire tout pour éradiquer cette maladie. Finie le ramadan, la fêter prendra fin ce lundi. Demain mardi est un autre jour pour les Guinéens. Le défi le plus urgent dont ils font face, c’est la lutte contre coronavirus. « Puisse le Bon Dieu nous débarrasser de cette pandémie ».

Il n’y a pas eu non plus d’accidents de la circulation spectaculaire ou mortelle comme ce fut les cas des années passées.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee