Kankan : le parti de Siaka Barry se retire de la centralisation des votes et annonce une manifestation.
Cinq jours après la tenue du double scrutin contesté en Guinée, les résultats des législatives se font toujours attendre. A Kankan, l’heure n’est pas à la réjouissance pour les adverses du RPG Arc-en-ciel. L’un d’eux, le Mouvement Populaire Démocratique de Guinée (MPDG) a, à travers un point de presse, tenu dans la soirée de ce Jeudi 26 Mars 2020, annoncé son retrait de la centralisation des résultats des votes. Les responsables de ce parti, ont porté de graves accusations contre la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) et le RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir).

Après avoir dénoncé plusieurs irrégularités le jour du double scrutin, notamment le vote des mineurs, l’absence des bulletins du NON dans les bureaux et les menaces contre ses délégués, le Mouvement Populaire Démocratique de Guinée (MPDG), un parti engagé sur la liste uninominale est passé à la vitesse supérieur.

Dans un point de presse organisé à son siège ce Jeudi, il a annoncé son retrait de la centralisation des votes. Selon Adama Kourouma, coordinateur régional de ce parti, le MPGD (Mouvement Populaire Démocratique de Guinée) à travers sa coordination régionale et préfectorale décide de se retirer de la centralisation des résultats et cesse de reconnaitre les résultats qui sortiront de cette centralisation.

Selon lui, cette décision est motivée, par le fait que les résultats obtenus par son parti, sont entrain d’être changés pendant la centralisation, il pointe du doigt Mamby Camara, rapporteur de la CEPI (Commission Electorale Préfectorale Indépendante) et coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel. Nous avons déployé les délégués et les superviseurs dans toutes les sous-préfectures de Kankan.

Pour finir, ce responsable a interpelé les autorités administratives de Kankan à prendre leur responsabilité, avant d’annoncer la tenue prochaines d’une marche.

Par Mariama Tata Diallo, pour Couleurguinee