Le Mouvement Citoyen pour l’Electrification de la Haute Guinée a mis fin à ses manifestations. Les meneurs l’ont fait savoir dans un communiqué hier dimanche, 6 septembre 2020. Ils ont signé l’arrêt définitif des revendications pour une meilleure desserte en courant électrique dans les ménages.

Mamoudou Kaba, le porte-parole de ce mouvement a donné les raisons de cette capitulation

« On a été approché par nos frères qui nous ont fait savoir qu’il y a plusieurs manières de mener le combat. Et, nous avons aussi enregistré un cas de mort qu’on ne souhaitait malheureusement pas. Les manifestations ont servi à quelque chose, parce que nous sommes en possession du contrat de construction qui lie la société qui doit exécuter le projet à l’Etat guinéen. Donc, là où il y avait blocus, ils ont trouvé la solution » A-t-il dit.

Ibrahima Kalil Diané, le directeur national du système informatique du ministère du budget et natif de Kankan a mené la négociation entre les jeunes et les autorités locales. Il légitime le combat du mouvement, mais déplore la manière dont ce combat se mène.

Fini donc le bras de fer qui a débuté au mois de juin 2020 entre les jeunes de Kankan et le régime Condé. Des nombreux jeunes qui avaient soutenu ce mouvement se disent déçus.

Par Mariame Siré Traoré pour Couleurguinee.info