Ce mercredi, le corps de Fatim, une fille de 17 ans repose à la morgue d’une des mosquées du quartier Enco5 marché. La journée, elle se serait donnée la mort par pendaison au domicile. C’est une de ses copines qui lui rendait visite qui a fait la découverte macabre. Elle a vite alerté, à travers ses cris, la grand-mère de la défunte, alitée, qui était couchée dans une des chambres de la maison.

Selon des témoignages concordants, tout a débuté la nuit du mardi, lorsque la maman de Fatim lui a fait savoir que sa meilleure copine est tombée enceinte.

« Elle a dit à Fatim. Je t’annonce la nouvelle parce que c’est ta meilleure copine. Donc, fais attention et prends soin de toi » aurait dit la maman. Fatim se serait fâchée pour les propos de sa mère. Elle se serait mise à crier à tue-tête, au point d’être un peu désagréable.

Selon toujours ces sources, choquée par cette attitude désinvolte et irrespectueuse de feu Fatim, sa maman lui a asséné deux paires de gifles. La tension est montée d’un cran. Puis, maman et fille se sont calmées.

Fatim s’est couchée, ce mercredi matin, alors que tout le monde était parti. Elle aurait profité de cette occasion pour se pendre.

                                                 Par Mamady Cherif pour couleurguinee