Des jeunes conducteurs de taxi motos sur la T6 se sont affrontés ce mardi. Le premier groupe relève d’un syndicat de taxi moto affilié à la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG). Le deuxième groupe est constitué de conducteurs anciens membres de ce syndicat moto de la cntg qui réclament leur indépendance et exigent la création d’une seconde ligne. « Jamais ! » rétorquent les chefs de la Cntg locale qui disent qu’il ne saurait y avoir deux lignes sur le même trajet.

 

Et c’est dans cette dispute que les belligérants en sont arrivés aux coups de poings. La bagarre a perturbé la zone. Toutes les activités paralysées. Il a fallu l’intervention des agents des forces de maintien de l’ordre pour rétablir l’ordre à coup de gaz lacrymogène. Au moment où nous quittions les lieux, la tension était vive. Les autorités locales avaient proposé une médiation pour parvenir à un terrain d’entente entre les belligérants.

Par Alpha Oumar Diallo pour couleurguinee