Chaque 23 avril, la Catalogne célèbre la fête du livre, des roses et des amoureux. En Catalogne, le jour international du livre est une journée de festivités tout particulièrement romantique. C’est l’occasion pour les Catalans de célébrer leur patron, Sant Jordi, et de fêter dans la rue cette curieuse tradition populaire. Mais cette année, le confinement dû au covid 19, ne permet pas à la population de la célébrer comme les années précédentes

Cette festivité, qui se déroule au printemps – le 23 avril -, est l’une des plus originales de Catalogne. Il s’agit d’une fête éminemment populaire qui associe la culture au romantisme, et se célèbre le même jour du livre et les amoureux. Ce jour-là, la coutume veut que les couples s’échangent des cadeaux : les hommes reçoivent un livre et les femmes une rose. Mais il est de plus en plus courant que les amoureux s’offrent mutuellement aussi bien des roses que des livres, sans aucune distinction de genre.

Barcelone prend des airs de gigantesque librairie et d’immense boutique de fleurs à ciel ouvert. Dans les rues, la foule s’empresse devant les stands de livres et de roses, à la recherche d’un cadeau pour la personne bien-aimée, mais aussi pour la famille et les amis. Dans toute la ville, des stands proposent les dernières publications des maisons d’édition, des auteurs consacrés signent leur ouvrage et l’air est embaumé du doux parfum des roses. Mais la réalité actuelle ne permet pas la célébration habituelle. Tout de même, nous avons échangé avec des auteurs locaux qui nous parlent de leurs ouvrages.

Entre autres, l’auteur du livre “Survivre entre les incendies”. Dans ce livre, Mar Rubio Oliver traite une histoire qui  raconte les cas d’injustices actuels, à travers la vie de son personnage principal  Lúa  publié par Index Edita en Février 2019.      Si on n’était pas en quarantaine, nous vous aurions recommandé de faire une balade sur visiter à Barcelone ce  23 avril.

C’est une journée idéale pour se promener en ville et profiter de l’ambiance de fête. Mais, malheureusement  l’ambiance de Las Ramblas, du paseo de Gracia, du paseo de Sant Joan et de la Rambla de Cataluña ne sera  pas profitable cette année à la population de Barcelone. C’est pourquoi nous avons échangé avec Oriol Ruiz Serrano, journaliste, auteur de ( Liberadlo ya ) avec le pseudonyme Israel Selassie dans les éditions adarve 17 avril 2020

 

Dans ce livre, il traite :

Liberté et la vérité

Emmanuel, journaliste sans emploi, reçoit une lettre de la prison de Rosa Valls. Il écrit  les mémoires d’un détenu. La pétition est d’Olos, le prisonnier le plus célèbre de l’histoire de l’humanité, qui a été condamné à la prison à vie et à l’exécution subséquente pour avoir prétendument conspiré contre l’humanité.

L’année dernière, sur Barcelone, les stands de livres et de roses étaient nombreux, tandis que des activités littéraires, des ateliers et des récits jalonnent votre parcours. Vous aviez également l’occasion d’assister à des sardanas (danses traditionnelles) et à des castells (tours humaines), notamment sur la place Sant Jaume.

La fête de Sant Jordi est également l’occasion de visiter de célèbres bâtiments tels que l’hôtel de ville, le Palau Güell, le site moderniste de Sant Pau, l’Ateneo ou le Palau de la Generalitat, qui organisent habituellement des activités spéciales ou des journées portes ouvertes assorties de visites gratuites.

La Casa Batlló est l’un des bâtiments les plus emblématiques. Sur sa façade, Gaudí a représenté la légende de Saint Georges terrassant le dragon, à l’origine de la fête de Sant Jordi . Une histoire qu’a expliqué Oscar K a Wanafrica, 2019.

De Barcelona  par Aliou Safiatou Diallo et Irene Cumplido Gavaldo pour couleurguinee